radiofil numéro 5

7,50 €
HT

Nous avons besoin de vous !

Ce cinquième numéro de Radiofil magazine est toujours en progression et représente encore une fois la somme de tous les efforts des collaborateurs du club tant aux niveaux technique et historique que créatif (quelle qualité dans la mise en page !) : c’est certain.

Mais vous y découvrirez aussi, après une lecture attentive, quelques commentaires sans concession et un bon niveau d’alerte à ne surtout pas prendre à la légère. Entre la faible mobilisation des adhérents face au colossal travail de recensement des tubes et composants de la vente de Radio-Tubes et la saturation identifiée de plusieurs collaborateurs bénévoles, nous allons face au mur, malgré une santé apparente extraordinaire !

Vous le savez, gouverner c’est prévoir… Et je prévois du mauvais temps si la mobilisation d’une poignée d’entre vous ne se fait pas jour d’ici quelques semaines…

à suivre...

Le président,

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2004

Remise sur la quantité

Quantité Prix unitaire Vous économisez
5 6,38 € Jusqu'à 5,63 €
10 6,00 € Jusqu'à 15,00 €
20 5,63 € Jusqu'à 37,50 €
30 5,25 € Jusqu'à 67,50 €
Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire novembre - décembre 2004

4 à 6, 9 Infos générales

7 et 8 Radiofil recrute

10 et 11 Dans le grenier de Papa Noël

12 et 13 Bourse-exposition d’Orsay

14 et 15 Bourse-exposition de Pulnoy

16 Souvenir de mon enfance

17 Bourse-exposition de Noisseville

17 Nouveaux adhérents

18 à 21 Évolution de la radiodiffusion

22 à 24 Apprenons la radio

25 Chine

26 à 28 Restauration des postes à lampes

29 à 32 Fiches techniques

33 et 34 Objets Radio Non Indentifiés

35 à 37 Réalisation d’un bloc HF à lampes

38 à 45 Transmissions allemandes 1939-45

46 à 48 Un récepteur à jonction NP

48 Philips 830 : liaison L2-L3

49 à 53 Le troisième son

54 à 58 Petites annonces

55 Pour nous rejoindre

59 et 60 Boutique

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 36

7,50 €

Décennie IP

Chacun le constate avec stupeur : le temps passe trop vite… À peine nous remettons-nous du bogue de l’an 2000 que nous voici à l’aube d’une décennie nouvelle, inexorablement.

Lorsque nous fêtions le nouveau millénaire, nous étions abasourdis par les progrès constatés des technologies de la communication et nous pensions aboutir alors à une étape durable.

Aurions-nous imaginé que dix années plus loin, une certaine pomme allait s’inscrire sur tous les terminaux téléphoniques multimédia « branchés » en imposant une innovation majeure dans la saga du terminal portable ? Certes pas.

À ce jour l’iPhone a fait sa révolution et a imposé son mode de fonctionnement aux autres constructeurs...

à suivre

Daniel Werbrouck

janvier - février 2010 

radiofil numéro 13

7,50 €

Pas encore la quille…

À l'heure où ces lignes seront lues, l'assemblée générale aura vécu et il est probable que votre serviteur aura renouvelé son mandat à la présidence, malgré son souhait clairement exprimé de passer la main…

Mais faute de candidat, fallait-il créer un schisme en laissant vacante la responsabilité du club ? Certes pas. De plus, dans ce genre de succession, il appartient bien souvent à celui qui est en place de chercher, d'identifier, de former puis de proposer celle ou celui qui sera susceptible de continuer le chemin tracé.

Soit. Mais tout de même, accordez-moi le concept qu'il n'est certainement pas profitable pour le club de garder la même tête pendant des années : elle pourrait chausser des pantoufles bien épaisses et user son temps à se complaire dans le miroir des indispensables. 

à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2006

Radiofil numéro 37

7,50 €

La TSF en couleurs

Au début du siècle dernier, ce fut la « radiovision » qui permit de transporter des images fixes puis « un peu » animées d’un point à un autre au travers de l’éther. En 1938, c’est un ingénieur écossais qui présente pour la première fois en public une démonstration expérimentale de télévision en couleurs, à Londres. Il faut attendre 1954, pour que la couleur s’installe industriellement dans les foyers aux Etats-Unis.

En France, le grand jour est fixé au 1er octobre 1967 : à 14 h 15, Pierre Tchernia y commente le premier reportage diffusé en couleurs : un lâchage de parachutistes. Peu de téléspectateurs en profitent, car seulement 1 500 récepteurs de TV couleurs sont en service dans l’hexagone...

à suivre

Daniel Werbrouck

mars - avril 2010

Radiofil numéro 107

7,50 €

Le mot du président

La survie de Radiofil dépend de vous tous. La situation est tendue : plusieurs administrateurs m’ont signifié qu’ils ne renouvelleront pas leur mandat. Cela me chagrine énormément, car ce sont des personnes de valeur, donnant bénévolement beaucoup de leur temps pour Radiofil souvent parfois depuis de nombreuses années, souvent au détriment de leur vie familiale. Je les comprends. Malgré la surcharge de travail actuel, nous n’avons pas trouvé d’aide ou d’assistance malgré nos nombreuses relances.

Une association telle que Radiofil ne peut fonctionner sans l’appui de tous les administrateurs et adhérents. En ce moment, le CA est composé de six membres.

Afin d’assurer la pérennité de notre chère association, nous recherchons activement et dans les plus brefs délais des assistants ou adjoints pour les postes de trésorier, de secrétaire et de rédacteur en chef. 

Jean-Pierre Lefebvre

Novembre - Décembre 2021

Radiofil numéro 62

7,50 €

Et si on osait ?

Au retour de l’assemblée générale du club, nous étions tous d’un optimisme presque indécent, ramené aux problèmes actuels que vit notre pays. Les membres présents ont affiché une réelle sérénité au travers de la satisfaction du développement des activités du club, doublée d’une confraternité absolue autour des sujets et des projets engagés, comme du contenu du magazine. Rapports et budgets ont été entérinés à l’unanimité des voix, la participation fut nettement en hausse et la troisième mi-temps (le repas de clôture) des plus joyeuses et conviviales.

Daniel Werbrouck

Mai - Juin 2014

radiofil numéro 57

7,50 €

Toujours envie ?

Au commencement, l’auditeur était plus que sollicité ; il fallait vraiment avoir l’envie chevillée à l’esprit pour écouter la radio. À condition de résider pas trop loin d’un centre émetteur, de disposer d’un équipement aussi scientifique que magique et, surtout, de parvenir à le faire fonctionner : entre l’état des batteries, la fiabilité de raccordement de l’antenne et la qualité de la prise de terre, la patience était requise pour obtenir ce savant équilibre de réaction entre les bobines afin d’atteindre l’accord suprême de syntonisation et, enfin, prétendre écouter dans le casque serre-tête, le lointain mais précieux concert. Cette complexité alliée à une nécessaire constance transformait l’écoute en véritable récompense, bien au-delà de la seule satisfaction d’entendre les « nouvelles ».

Une génération technologique plus tard...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2013

Radiofil numéro 88

7,50 €

Les petites annonces

Les petites annonces sont indissociables de la presse écrite en général et leurs origines remontent au xvıı e siècle. Elles prennent leur essor au début du xxe siècle, on voit apparaître dans le monde occidental incluant bien entendu les États-Unis (en anglais ads : abréviation de advertisement), les petites annonces de rencontres. Souvenez-vous des fameuses petites annonces du Chasseur Français, qui du reste existent toujours, l’ancêtre de L’Amour est dans le Pré. Et bien qu’aujourd’hui, l’internet soit devenu leur véhicule privilégié, les petites annonces sont toujours présentes dans la presse écrite, surtout dans les revues hebdomadaires ou mensuelles.

Daniel Maignan 

Septembre - Octobre 2018

Radiofil numéro 24

7,50 €

Avez-vous peur de devenir administrateur?

Dans le magazine précédent j’ai lancé un appel à candidatures pour remplacer notre ami Jacques Caumeau qui nous a quittés tragiquement.

À ce jour, aucune réponse !

Certes, le travail d’administrateur requiert une bonne disponibilité et nécessite un investissement non négligeable, mais tout de même, sur les 2 300 adhérents que nous sommes, il est étonnant qu’aucun d’entre vous soit intéressé par ce poste. Je vous incite à faire cet effort au service de notre communauté qui vous gratifiera d’un sentiment de satisfaction personnelle.

Et je peux vous rassurer, le cinquième exercice de Radiofil s’annonce sous les meilleurs auspices, puisque notre association se porte très bien.

à suivre...

Serge Logez

janvier -février 2008

Radiofil numéro 90

7,50 €

Le numérique

Nous sommes parvenus aujourd’hui, en 2019, à l’époque du tout numérique ! Ce terme générique évoque une pratique moderne et évolutive dans tous les domaines de nos technologies, en particulier en mécanique, électronique, médecine, imprimerie, etc. Concernant l’activité qui nous intéresse, l’électronique, voilà plus d’une quarantaine d’années que les usines de production de composants électroniques et les laboratoires sont pourvus d’outils de simulation et d’appareils de mesure numériques, avec gestion par microprocesseurs et liaisons série ou parallèle vers les unités centrales ou les PC. Ces équipements, par leurs multiples possibilités, leur souplesse d’utilisation, agrémentés d’une précision et d’une stabilité remarquables, présentent des performances bien supérieures à leurs antécédents analogiques (voir en couverture un analyseur de spectre R&S).

Daniel Maignan 

Janvier - Février 2019

Radiofil numéro 18

7,50 €

Les petites rivières

L’idée était venue au cours de conversations au bureau. Puis Jean-Pierre Tonnelier, boulimique d’activités et générateur d’astuces au mètre, a pris du carton, une paire de ciseaux, a griffonné deux ou trois modèles avec son logiciel préféré de dessin et nous a sorti en moins de temps qu’il ne faut pour le décrire, 3 modèles de boîtes vides pour nos vieilles lampes.

Puis le projet a tourné, viré, devant les difficultés économiques de fabriquer en relative faible quantité (vu du côté des fabricants) et à des coûts très bas, de simples boîtes vides… et a failli rejoindre le tiroir des bonnes idées non abouties.

à suivre...

Daniel Werbrouck

Janvier - février 2007

Radiofil numéro 33

7,50 €

Et la lumière fut ...

Nous sommes au cœur de l’été ; place à la détente, au farniente et à une certaine indulgence intellectuelle face à nos soucis quotidiens. Cette relative décontraction du cortex nous permet aussi de méditer sur les couleuvres que nous avons avalées ces derniers mois et d’envisager celles que nous aurons encore à digérer dans un proche futur.

Par exemple, devant la déferlante écolo qui s’abat sur nous via les journaux (sur papier recyclé) et le petit écran (plat, sans tube cathodique), je me dis que le moment est peut-être venu de repeindre ma maison en vert, avec une substance évidemment bio et sans odeur, sans hydrocarbure et, cela va presque de soi, beaucoup plus chère…

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2009

Radiofil numéro 106

7,50 €

Le mot du président

Vous avez constaté depuis quelque temps des perturbations dans le fonctionnement de Radiofil au niveau : du forum, du site internet, de la date de sortie du numéro 106. du traitement des commandes et adhésions Nos moyens informatiques étaient devenus obsolètes ; il était nécessaire d’engager un chantier pour améliorer la fiabilité, la sécurité, la performance, et la conformité aux standards actuels. Le défi était important et délicat ; Radiofil reste administrativement une micro structure mais doit fonctionner avec des engagements similaires à une PME-PMI !

Jean-Pierre Lefebvre

Septembre - Octobre 2021

Radiofil numéro 75

7,50 €

Cette fois nous y sommes

Les nombreux appels à candidatures rédigés dans les colonnes de ce magazine pour « relever » certains membres du bureau ou responsables de missions souhaitant passer la main n’ont pas vraiment été entendus. La situation est aujourd’hui préoccupante : Lucien Suhard (gestionnaire de la boutique librairie) quitte le CA en fin d’année, le rédacteur en chef Daniel Maignan peine à identifier de nouveaux membres pour le comité de lecture ainsi que des rédacteurs pour le magazine et de nombreuses bonnes volontés déclarées lors de l’enquête de satisfaction ne répondent plus ou se désistent après réception d’une proposition de mission. Inutile de noircir exagérément le tableau, certains nous ont récemment rejoints, saluons ici par exemple notre nouveau trésorier Patrick Boite. Mais les membres du bureau donnent tout, donnent trop. Fatigue et lassitude s’installent lentement, insidieusement.

Daniel Werbrouck

Juillet - Août 2016

radiofil numéro 23

7,50 €

Un bureau bouleversé

Jacques Caumeau nous a quittés le dimanche 30 septembre 2007 après avoir lutté

plusieurs mois contre une terrible maladie. Il était optimiste quant à sa guérison et rien ne

laissait présager une aussi soudaine disparition, ce qui nous a d’autant plus affectés et

bouleversés, mais le destin en a voulu autrement. Jacques occupait le poste de secrétaire

général au sein de notre association, et c’était avant tout un ami qui nous manque profondément.

Mais la vie continue et le travail aussi.

Comme vous le savez, ce 10 novembre, le conseil d’administration s’est réuni à Clermont-

Ferrand, et vous trouverez le compte-rendu détaillé de cette réunion dans ces pages.

Je tiens néanmoins à vous présenter notre nouveau secrétaire général, Pascal Petit qui

avait été élu administrateur lors de la dernière assemblée générale. Il occupait le poste de

secrétaire adjoint, mais depuis la maladie de Jacques,

à suivre ...

Serge Logez

novembre - décembre 2007

radiofil numéro 39

7,50 €

Une association ridiculise les majors

On se souvient de la TNT(1). Avant son démarrage, le groupe TF1 criait au bon peuple que la technique était inadaptée et peu performante et que le modèle économique ne tenait pas la route. Résultat : la TNT est un énorme succès, mais on comprend mieux l’analyse du leader de la boîte à images : ses parts de marché en ont pris un coup… 17 chaînes gratuites au lieu de 5, forcément, faut partager un peu le gâteau !

Aujourd’hui, les majors de la radio nous rejouent le même film avec la RNT(2). Les grands réseaux (dont certains revendiquaient, dans les années 80, leur statut de « radios libres ») exercent une pression constante auprès des instances de régulation. Le digital pour la radio, c’est inutile et c’est économiquement une catastrophe ; de plus c’est la mort des radios associatives qui n’auront pas les moyens de payer l’addition...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2010

Radiofil numéro 84

7,50 €

L'édito

Mes chers membres de Radiofil, vous qui êtes l’essence même de l’association, personnellement et au nom de tous mes collègues du conseil d’administration, je tiens à vous présenter tous mes vœux de santé, bonheur pour cette nouvelle année 2018. C’est vous, individuellement et tous rassemblés, qui portez Radiofil, ceux qui parmi vous consacrez un peu de temps pour l’association en tant que collaborateur, ou bien beaucoup plus si vous êtes administrateur ou membre du bureau, mais aussi vous qui êtes rédacteur régulier ou occasionnel.

Dans toutes les activités qui, mises bout à bout, font que Radiofil est une association dynamique, avec ses boutiques, sa revue, l’organisation et l’animation des bourses, dont l’objectif est de vous satisfaire et de vous aider dans l’accomplissement de votre passion, mais aussi pour assurer l’avenir, avec la venue de nouvelles recrues

Daniel Maignan 

Janvier - Février 2018