radiofil numéro 13

7,50 €
HT

Pas encore la quille…

À l'heure où ces lignes seront lues, l'assemblée générale aura vécu et il est probable que votre serviteur aura renouvelé son mandat à la présidence, malgré son souhait clairement exprimé de passer la main…

Mais faute de candidat, fallait-il créer un schisme en laissant vacante la responsabilité du club ? Certes pas. De plus, dans ce genre de succession, il appartient bien souvent à celui qui est en place de chercher, d'identifier, de former puis de proposer celle ou celui qui sera susceptible de continuer le chemin tracé.

Soit. Mais tout de même, accordez-moi le concept qu'il n'est certainement pas profitable pour le club de garder la même tête pendant des années : elle pourrait chausser des pantoufles bien épaisses et user son temps à se complaire dans le miroir des indispensables. 

à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2006

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du magazine n°13 de mars - avril 2006

4 à 7 Infos générales

7 et 8 Ventes, expos, bourses

9 et 10 Vie du club

11 Boutique composants

12 et 13 Objets Radio Non Identifiés

14 à 16 Le CRF, poste secteur des années 20

17 Puissance maximale d’un générateur

18 à 24 Apprenons la radio

25 à 37 Cahier spécial : Avant la radio

38 à 40 Des études militaires pour les civils

41 à 45 Les téléphones 1924

16 à 48 Un poste à réaction à 1L4

49 à 51 Résurrection d’un Grundig TK46

51 Nouveaux adhérents

52 à 54 Petite nouvelle radiophonique

55 à 57 Revue de presse

58 à 62 Petites annonces

63 et 64 Boutique

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 15

0,00 €

Authentique ou pas ?

L’heure de la sieste estivale est venue : à l’ombre du parasol ou étendu sur le transat au soleil, l’été autorise la coupure des habitudes physiques mais permet aussi de se plonger dans des réflexions que les aléas du quotidien nous empêchent d’aborder durant l’année laborieuse…

Il en va ainsi d’un sujet passionnel : la restauration de nos chères TSF. Nous avons tous l’envie de retrouver l’aspect et la fonction du poste à l’identique de la brochure d’époque qui en vantait la sélectivité ou la compacité.

Alors, comment y parvenir sans trahir « l’œuvre », sans détruire l’aura qui plane autour de cet objet encore poussiéreux, sans se damner en effectuant le geste irréparable qui fera tomber à jamais ce trésor endormi en épave et classera l’auteur du sacrilège au rang des bannis du cercle ô combien estimable des collectionneurs avertis.

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2006

radiofil numéro 11

0,00 €

Crise de croissance ?

édito

On ne s’ennuie pas chez Radiofil… Mais le chemin à suivre devient complexe à identifier.

Sommes-nous en pleine adolescence, avec son lot d’idéalisme, d’indulgence minimum et de revendications disparates et virulentes ?

Si oui, c’est plutôt une bonne nouvelle, cela signifie que nous grandissons et que nous ajustons notre caractère à l’environnement tout en essayant de lutter contre les montagnes alentour, ce qui est un signe de vitalité et d’indépendance.

Sinon, c’est plus ennuyeux, c’est que quelque chose brise notre organisation et que nous ne savons pas l’identifier correctement, donc le juguler. Il faut donc certainement mieux écouter et mieux voir...

à suivre...

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2005

Radiofil numéro 24

7,50 €

Avez-vous peur de devenir administrateur?

Dans le magazine précédent j’ai lancé un appel à candidatures pour remplacer notre ami Jacques Caumeau qui nous a quittés tragiquement.

À ce jour, aucune réponse !

Certes, le travail d’administrateur requiert une bonne disponibilité et nécessite un investissement non négligeable, mais tout de même, sur les 2 300 adhérents que nous sommes, il est étonnant qu’aucun d’entre vous soit intéressé par ce poste. Je vous incite à faire cet effort au service de notre communauté qui vous gratifiera d’un sentiment de satisfaction personnelle.

Et je peux vous rassurer, le cinquième exercice de Radiofil s’annonce sous les meilleurs auspices, puisque notre association se porte très bien.

à suivre...

Serge Logez

janvier -février 2008

radiofil numéro 53

7,50 €

Courage !

Cette fin d’année n’annonce pas que les réjouissances de la Nativité ou le passage ludique à l’an 2013, avec le corolaire de classer 2012 au rang des mauvais souvenirs.

Au-delà de la fin de ce monde attendue dans quelques jours par une poignée d’illuminés, adeptes du calendrier maya et confondant fin d’un compte long avec fin de vie, les temps qui courent dévoilent un horizon d’un gris anthracite. On nous prévient et rabâche que notre vie quotidienne ne sera plus ce qu’elle fut et que les cordonniers ont de beaux jours devant eux à vendre des trous supplémentaires à nos ceintures. On voit nos économies fondre à la mesure des indices boursiers, nos artistes trouver meilleur climat en Belgique que sur la Croisette et nos enfants galérer devant la grande froideur des commerçants banquiers à les aider à la primo accession...

à suivre...

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2012

radiofil numéro 29

7,50 €

Vivement 2009...

Dès lors que s’approche la fin de l’année, on ne peut s’empêcher d’établir un bilan, de regarder un peu dans le rétroviseur, voir si tout s’est bien passé et si le moral reste en phase avec les objectifs.

Du côté de la vie quotidienne, il n’y a pas de quoi pavoiser…

D’abord, la crise financière qui absorbe nos économies comme une éponge bien sèche en transformant nos PEA et autres assurances vie en peau de chagrin alors que nous avions prévu une poire pour la soif de nos vieux jours.

Faudra donc supporter d’avoir la pépie en gardant gorge tarie, le temps que les couleurs reviennent à nos lignes boursières, Ce n’est pas demain la veille…

à suivre...

Daniel Werbrouck.

novembre - décembre 2008

 

radiofil numéro 57

7,50 €

Toujours envie ?

Au commencement, l’auditeur était plus que sollicité ; il fallait vraiment avoir l’envie chevillée à l’esprit pour écouter la radio. À condition de résider pas trop loin d’un centre émetteur, de disposer d’un équipement aussi scientifique que magique et, surtout, de parvenir à le faire fonctionner : entre l’état des batteries, la fiabilité de raccordement de l’antenne et la qualité de la prise de terre, la patience était requise pour obtenir ce savant équilibre de réaction entre les bobines afin d’atteindre l’accord suprême de syntonisation et, enfin, prétendre écouter dans le casque serre-tête, le lointain mais précieux concert. Cette complexité alliée à une nécessaire constance transformait l’écoute en véritable récompense, bien au-delà de la seule satisfaction d’entendre les « nouvelles ».

Une génération technologique plus tard...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2013

Radiofil numéro 45

0,00 €

Dépannons, expérimentons

Bonjour cher adhérent.

Le magazine que vous venez de recevoir propose quelques articles vous invitant à la réalisation et à l’expérimentation. N’hésitez pas à nous faire part, par l’intermédiaire du forum ou par courrier, de vos créations, de vos expériences et difficultés éventuelles pour mener à bien vos projets.

Cela nous délivre un véritable retour d’information sur vos motivations et nous permet de mieux cibler vos attentes.

Pour l’équipe des administrateurs votre silence est parfois inquiétant. Lors de l’aventure du G09, nous avons été surpris, au travers de la boutique composants, du succès qu’a obtenu cette réalisation, ce cadeau aux participants à l’assemblée générale de l’année 2009, à tel point qu’une nouvelle série de blocs à dû être fabriquée en urgence. L’idée nous est venue ensuite de proposer un concours qui privilégierait la construction la plus originale d’un récepteur...

à suivre...

Jean-Paul Delattre

juillet - août 2011

radiofil numéro 48

7,50 €

2012, une année pleine de promesses

L’administration de Radiofil a dû affronter des intempéries à la fin de l’automne, avec quelques bourrasques assez violentes. Puis s’en est suivie une période d’accalmie, avec la trêve des confiseurs et les fêtes de fin d’année apportant leur lot de cadeaux et de bonheur.

Pour ma part, j’ai reçu mon présent, concrétisé par la prise de la présidence de l’association, un peu en avance, le 3 décembre, lors de la réunion extraordinaire du conseil d’administration, initiée en urgence, suite à la démission soudaine de Jean-Paul Delattre du poste de président et à celle de Rémy Mur du secrétariat général de l’association.

Je ne reviendrai pas sur les détails qui ont conduit à ces démissions, disons simplement que les raisons majeures qui furent avancées sont de l’ordre de désaccords profonds entre les administrateurs, ainsi qu’un type de management ne leur convenant pas...

à suivre...

Daniel Maignan

Janvier - février 2012

Radiofil numéro 26

7,50 €

L'aventure continue

Heureux de vous retrouver et d’avoir à nouveau en charge le développement de notre association ; je vous remercie de cette confiance accordée et je rends grâce à Serge Logez pour sa gestion et sa rigueur dans la conduite du club pour l’année passée.

Ce numéro 26 de Radiofil magazine marque l’entrée dans le cinquième exercice de notre grande famille et vous propose quantité d’informations.

D’abord, le compte-rendu détaillé de l’assemblée générale qui a siégé à Louverné près de Laval, organisée de main de maître par notre nouvel administrateur Lucien Suhard pour lequel nous pouvons exécuter un ban d’honneur ! Vous y lirez que l’activité Radiofil se porte bien, que les comptes, finances et budgets sont conformes aux prévisions et que les projets restent nombreux et d’un intérêt majeur.

à suivre...

Daniel Werbrouck

mai - juin 2008

Radiofil numéro 19

7,50 €

Huit années de bonheur

Après la rédaction de ce 48e éditorial, je constate avec une grande satisfaction que le club a progressé de manière très significative, a su se rapprocher de confrères puis fusionner avec l’AEA marquant ainsi un grand rassemblement dans le monde des amateurs de la TSF. L’association a construit durablement ses fondations, a développé ses activités en créant des services proches des amateurs, en proposant des fournitures, des ouvrages, des manifestations en rapport avec vos attentes.

Pour autant il serait bien prétentieux de laisser croire que ces faits sont issus de la volonté d’un simple président d’association. En fait, ma chance est d’avoir rencontré une équipe d’hommes compétents, volontaires et d’une gentillesse sans limite pour qui la conviction et la passion ont toujours été les seuls éléments de discussion et de négociation dans la défense des projets qu’ils ont présentés au fil de ces années.

à suivre ...

Daniel Werbrouck.

mars - avril 2007

Radiofil numéro 38

7,50 €

Un vrai musée de la TSF

Déjà six années que votre association est née ! Notre dernière assemblée générale s’est déroulée à Achicourt le 10 mai dernier, dans une ambiance qui a largement dépassé le cadre du simple rassemblement d’adhérents d’un club. On peut parler ici d’une grande cordialité entre les membres, qu’ils soient ou non investis d’une responsabilité au sein de notre organisation. La gentillesse et le dévouement de notre hôte, Albert Chartrez, ont fait le reste ! Bref, un vrai week-end de TSF comme on les aime.

Un compte-rendu détaillé de ces deux journées figure par ailleurs au sein de cette édition...

à suivre...

Mai juin 2010

Radiofil numéro 32

7,50 €

Chère liberté de parole

En naviguant sur quelques-uns des forums de la toile qui consacrent une ou plusieurs de leurs rubriques à la TSF, j’ai pris l’habitude – et aussi le recul associé – d’y trouver régulièrement une prose hostile à notre club, au travers de textes très critiques quant à son fonctionnement. Passons les inexactitudes de tous ordres imputables sans doute à des rédactions peu réfléchies ou dictées sous l’emprise exaltante de l’anonymat, amplifiées par la formidable liberté d’expression qu’autorise l’Internet et ses outils de communication.

Ces petites morts successives sont généralement limitées à nos philosophies de travail ou à nos concepts d’organisation que les contradicteurs fustigent sur l’autel de leurs convictions, le plus souvent par méconnaissance des structures de Radiofil.

à suivre...

Daniel Werbrouck

mai - juin 2009

radiofil numéro 21

0,00 €

Des vacances bien chargées

C’est l’été, mais le temps maussade de cette période estivale ne nous incite pas à attendre la rentrée pour vous annoncer beaucoup de nouveautés. Peut-être le soleil reviendra-t-il avec la parution de ce Radiofil Magazine ?

Vous avez certainement remarqué que votre magazine a pris des couleurs ! Le numéro 20 en comportait quatre pages, celui-ci huit, mais ce n’est pas pour autant que le prochain en aura 12. Nous avons pensé que ces quelques pages couleurs contribueraient à rendre notre revue encore plus attractive, c’était d’ailleurs l’un des vœux exprimés à l’Assemblée Générale.

À l’heure où je vous écris ces quelques lignes, les machines offset de notre imprimeur tournent à plein régime pour vous fabriquer la quatrième édition du Grand Livre de la TSF de Jean-Michel Bourque. 

à suivre ...

Serge logez

juillet - août 2007

Radiofil numéro 50

7,50 €

Radiofil, un long fleuve tranquille

On prend les mêmes et on recommence ? Le jeu des chaises musicales ? On ne change pas une équipe qui gagne ? Suivant votre opinion ou sensibilité du moment, vous ne manquerez pas de sélectionner l’expression qui vous semble convenir le mieux à la situation !

Pour faire court, le nouveau conseil d’administration de votre association ressemble donc étrangement à celui de ses débuts, avec toutefois un nouvel entrant. Le compte-rendu détaillé de notre dernière AG, présenté dans ces colonnes, vous permettra de faire le point sur l’organisation actuelle du club.

Merci à tous pour cette confiance renouvelée et installée au sein d’une ambiance qui a beaucoup changé, où la sérénité accompagne chaque réflexion, où le bon sens l’emporte à nouveau sur les éventuelles divergences et où chaque responsable est avant tout guidé par l’intérêt supérieur du club, loin devant toute autre considération.

à suivre

Daniel Werbrouck

Mai - juin 2012

radiofil numéro 56

7,50 €

La TSF n'est pas une valeur refuge

Si le cours de l’or atteint des sommets historiques en ces jours de morosité économique, il n’en va pas de même avec les prix pratiqués lors des grandes ventes aux enchères de TSF. C’est le constat des transactions récentes observées dans le fief incontournable du genre : Chartres. Hormis quelques modèles dont la rareté et l’exceptionnelle esthétique créent une émulation souvent déraisonnable chez quelques amateurs fortunés, la plupart des productions du début de la TSF artisanale ne font plus recette.

Tant mieux, s’écrient ceux qui voient enfin le signe d’un raccourci entre le rêve et le contenu de leur porte-monnaie, sacrilège estiment d’autres qui ont en leur temps libéré quelques économies dans un investissement qu’ils imaginaient sans dépréciation notable. Quant aux pragmatiques, ils s’accordent à penser que la génération des amateurs de TSF des premières heures a vécu. ..

Daniel Werbrouck

mai - juin 2013