Radiofil numéro 15

0,00 €
HT

Authentique ou pas ?

L’heure de la sieste estivale est venue : à l’ombre du parasol ou étendu sur le transat au soleil, l’été autorise la coupure des habitudes physiques mais permet aussi de se plonger dans des réflexions que les aléas du quotidien nous empêchent d’aborder durant l’année laborieuse…

Il en va ainsi d’un sujet passionnel : la restauration de nos chères TSF. Nous avons tous l’envie de retrouver l’aspect et la fonction du poste à l’identique de la brochure d’époque qui en vantait la sélectivité ou la compacité.

Alors, comment y parvenir sans trahir « l’œuvre », sans détruire l’aura qui plane autour de cet objet encore poussiéreux, sans se damner en effectuant le geste irréparable qui fera tomber à jamais ce trésor endormi en épave et classera l’auteur du sacrilège au rang des bannis du cercle ô combien estimable des collectionneurs avertis.

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2006

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du numéro 15 de juillet - août 2006

4 Actualités, informations générales

6 La vie du club, stages d’initiation

8 Ventes, expos, bourses : Marines, Brie-en-Charente, Radio-club du Perche, Gentilly

11 À paraître : l’Encyclopédie de la radio

12 Expo Pierre Curie au Panthéon

35 Liste des nouveaux adhérents

38 Chine

44 O.R.N.I. : objets radio non identifiés

48 Le voyageur des ondes, petite chronique radiophonique

56 Boutique composants, boutique librairie

59 Petites annonces

14 Visite de la tour Eiffel

Dans les coulisses du plus célèbre monument de Paris où eut lieu la célèbre expérience de Ducretet, que reste-t-il de la station de radiotélégraphie militaire qui fut construite par le général Ferrié et qui sauva la tour de la destruction ?

53 L’antenne antiparasites

Les antennes ordinaires ont une grande facilité à collecter tous les champs électriques, en particulier les parasites. L’antenne antiparasites existe : c’estl’antenne Lévy. Elle permet de redonner une nouvelle jeunesse à nos récepteurs.

45 Restauration : le poste du grand-père

Jean-Pierre Tonnelier nous raconte dans les moindres détails le dépannage et la restauration d’un poste à trois lampes batteries, y compris la construction d’une alimentation réalisée avec des fonds de tiroirs.

40 TSF militaire : l’ER 17-22

Alors que les matériels de transmission de l’armée de terre française en 1939-1940 n’étaient pas à la pointe de la technique, l’ER 17-22 est comparable ou supérieur aux appareils équivalents des armées étrangères à cette époque.

37 Bobine de Oudin pour « galène » amplifié 

Tous les détails de la construction d’une bobine de Oudin, choix des matériaux et de l’outillage, par Jacques Denier.

36 Un analyseur de semi-conducteurs

Les amateurs de petits postes de radio s’intéressent de plus en plus aux récepteurs à transistors. Cet analyseur donne le type, le brochage et les

principales caractéristiques des semi-conducteurs à trois pattes.

31 Les « Studio » de Ted-Optalix 

Premier volet de cette série consacrée aux récepteurs à transistors, où Jean-Claude Pesant nous initie aux secrets de l’identification, du démontage, du nettoyage et de la restauration des premiers Optalix.

22 L’Électronicofil : le ØDØ

Dans ce second article, Gérard Prieur nous fera utiliser l’inductance à prises  réalisée la dernière fois pour la construction d’un récepteur PO-GO passif du type « galène ». Nous aborderons l’étude du condensateur et du détecteur.

17 Un amplificateur BF original : le SEPP 

Dans le domaine de l’amplification audio fréquence, Roger Houzé nous emmène à la recherche de la linéarité à l’aide de ce montage Single ended push-pull où les deux pentodes finales travaillent en opposition de phase.

35 Liste des nouveaux adhérents

38 Chine

44 O.R.N.I. : objets radio non identifiés

48 Le voyageur des ondes, petite chronique radiophonique

56 Boutique composants, boutique librairie

59 Petites annonces

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 36

7,50 €

Décennie IP

Chacun le constate avec stupeur : le temps passe trop vite… À peine nous remettons-nous du bogue de l’an 2000 que nous voici à l’aube d’une décennie nouvelle, inexorablement.

Lorsque nous fêtions le nouveau millénaire, nous étions abasourdis par les progrès constatés des technologies de la communication et nous pensions aboutir alors à une étape durable.

Aurions-nous imaginé que dix années plus loin, une certaine pomme allait s’inscrire sur tous les terminaux téléphoniques multimédia « branchés » en imposant une innovation majeure dans la saga du terminal portable ? Certes pas.

À ce jour l’iPhone a fait sa révolution et a imposé son mode de fonctionnement aux autres constructeurs...

à suivre

Daniel Werbrouck

janvier - février 2010 

radiofil numéro 4

Une rentrée au top !

Radiofil fait sa rentrée en s’impliquant dans de nombreux événements et en proposant de nouveaux services avec l’objectif de coller au plus près des souhaits de la majorité des adhérents.

Ainsi, notre implication est plus forte cette année auprès des prochaines bourses et expositions : celles d’Orsay, de Clermont-Ferrand ou de Pulnoy sont organisées avec une participation très active de quelques membres du club.

C’est le gage d’une réussite assurée sous réserve que vous vous impliquiez en vous déplaçant pour exposer ou pour visiter ces grands moments dédiés à la TSF.

Par ailleurs, la boutique composants se met en place : elle va être alimentée entre autres par les fruits de la récente vente aux enchères Radio-Tubes à laquelle nous étions officiellement représentés. Cette nouvelle activité devrait inciter les plus hésitants à mettre le nez dans les châssis et à se risquer au dépannage et à la restauration !

à suivre...

Daniel Werbrouck

septembre octobre 2004

Radiofil numéro 32

7,50 €

Chère liberté de parole

En naviguant sur quelques-uns des forums de la toile qui consacrent une ou plusieurs de leurs rubriques à la TSF, j’ai pris l’habitude – et aussi le recul associé – d’y trouver régulièrement une prose hostile à notre club, au travers de textes très critiques quant à son fonctionnement. Passons les inexactitudes de tous ordres imputables sans doute à des rédactions peu réfléchies ou dictées sous l’emprise exaltante de l’anonymat, amplifiées par la formidable liberté d’expression qu’autorise l’Internet et ses outils de communication.

Ces petites morts successives sont généralement limitées à nos philosophies de travail ou à nos concepts d’organisation que les contradicteurs fustigent sur l’autel de leurs convictions, le plus souvent par méconnaissance des structures de Radiofil.

à suivre...

Daniel Werbrouck

mai - juin 2009

Radiofil numéro 9

7,50 €

Du calme !

Il était temps que la période des congés permette à certains « radiofilistes » de décompresser…

Certes, notre vie moderne fabrique du stress, certes toute la communication radio-télévisuelle nous conditionne pour que notre niveau d’exigence de consommateur soit toujours plus grand, certes il est désagréable d’entendre « Désolé, il faut patienter quelques jours. » ou « Merci de respecter la procédure de commande.

»… Mais tout de même !

De là à se montrer très désagréable avec ceux qui font bouillir la marmite, de cultiver l’impatience et l’irrespect comme moyen de dialogue, d’insinuer que le club pratique des transactions occultes ou de se moquer des procédures mises en place en les remplaçant par des exigences personnelles, c’est trop !

La boutique composants ne mérite pas ce type de comportement de la part de quelques affairistes qui pensent que le club leur est redevable.

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2005

Radiofil numéro 31

7,50 €

La HF rend fou ...

Nous avons depuis bien longtemps copié les us et coutumes de nos amis d’outre Atlantique en n’en retenant souvent que le meilleur mais aussi quelquefois le pire ! Ainsi il est devenu « ordinaire » de saisir la justice pour toute erreur ou tout risque potentiel…

La Presse s’est faite dernièrement l’écho de deux procès perdus par des grands opérateurs français en téléphonie mobile qui avaient installé leurs antennes GSM un peu trop près d’habitations, au goût des plaignants.

L’ignorance prend donc le pas sur la connaissance, par application du « principe de précaution ». Certes, c’est louable, prudent et philosophiquement très satisfaisant, mais scientifiquement, c’est plus difficile à comprendre. Sans entrer dans la guerre des experts – reconnaissons qu’il n’est pas simple de déterminer la bonne méthode d’évaluation...

à suivre..

Daniel Werbrouck

mars - avril 2009

radiofil numéro 39

7,50 €

Une association ridiculise les majors

On se souvient de la TNT(1). Avant son démarrage, le groupe TF1 criait au bon peuple que la technique était inadaptée et peu performante et que le modèle économique ne tenait pas la route. Résultat : la TNT est un énorme succès, mais on comprend mieux l’analyse du leader de la boîte à images : ses parts de marché en ont pris un coup… 17 chaînes gratuites au lieu de 5, forcément, faut partager un peu le gâteau !

Aujourd’hui, les majors de la radio nous rejouent le même film avec la RNT(2). Les grands réseaux (dont certains revendiquaient, dans les années 80, leur statut de « radios libres ») exercent une pression constante auprès des instances de régulation. Le digital pour la radio, c’est inutile et c’est économiquement une catastrophe ; de plus c’est la mort des radios associatives qui n’auront pas les moyens de payer l’addition...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2010

radiofil numéro 11

0,00 €

Crise de croissance ?

édito

On ne s’ennuie pas chez Radiofil… Mais le chemin à suivre devient complexe à identifier.

Sommes-nous en pleine adolescence, avec son lot d’idéalisme, d’indulgence minimum et de revendications disparates et virulentes ?

Si oui, c’est plutôt une bonne nouvelle, cela signifie que nous grandissons et que nous ajustons notre caractère à l’environnement tout en essayant de lutter contre les montagnes alentour, ce qui est un signe de vitalité et d’indépendance.

Sinon, c’est plus ennuyeux, c’est que quelque chose brise notre organisation et que nous ne savons pas l’identifier correctement, donc le juguler. Il faut donc certainement mieux écouter et mieux voir...

à suivre...

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2005

radiofil numéro 52

7,50 €

Les dieux de la radio sont tombés sur la tête !

Nous suivons régulièrement les aventures de la radio numérique terrestre (RNT) afin d’appréhender l’échéance où nos chères TSF se tairont à jamais et au travers de quel(s) système(s) cette petite mort sera consommée (voir nos précédentes éditions).

Sur le sujet, la situation chaotique et les positions on ne peut plus hésitantes de notre Conseil supérieur de l’audiovisuel n’ont guère contribué à nous éclairer, dans un paysage où les enjeux financiers considérables passent bien au-dessus des évidences technologiques et, c’est nouveau, bien au-delà de la garantie d’un service public.

C’est ainsi que dans un très laconique communiqué daté du 7 septembre dernier, le CSA, maintenant empêtré dans un imbroglio juridique, est contraint d’annoncer qu’il « prend acte de la décision du gouvernement ...

à suivre...

Daniel Werbrouck

Septembre - octobre 2012

Radiofil numéro 24

7,50 €

Avez-vous peur de devenir administrateur?

Dans le magazine précédent j’ai lancé un appel à candidatures pour remplacer notre ami Jacques Caumeau qui nous a quittés tragiquement.

À ce jour, aucune réponse !

Certes, le travail d’administrateur requiert une bonne disponibilité et nécessite un investissement non négligeable, mais tout de même, sur les 2 300 adhérents que nous sommes, il est étonnant qu’aucun d’entre vous soit intéressé par ce poste. Je vous incite à faire cet effort au service de notre communauté qui vous gratifiera d’un sentiment de satisfaction personnelle.

Et je peux vous rassurer, le cinquième exercice de Radiofil s’annonce sous les meilleurs auspices, puisque notre association se porte très bien.

à suivre...

Serge Logez

janvier -février 2008

radiofil numéro 5

7,50 €

Nous avons besoin de vous !

Ce cinquième numéro de Radiofil magazine est toujours en progression et représente encore une fois la somme de tous les efforts des collaborateurs du club tant aux niveaux technique et historique que créatif (quelle qualité dans la mise en page !) : c’est certain.

Mais vous y découvrirez aussi, après une lecture attentive, quelques commentaires sans concession et un bon niveau d’alerte à ne surtout pas prendre à la légère. Entre la faible mobilisation des adhérents face au colossal travail de recensement des tubes et composants de la vente de Radio-Tubes et la saturation identifiée de plusieurs collaborateurs bénévoles, nous allons face au mur, malgré une santé apparente extraordinaire !

Vous le savez, gouverner c’est prévoir… Et je prévois du mauvais temps si la mobilisation d’une poignée d’entre vous ne se fait pas jour d’ici quelques semaines…

à suivre...

Le président,

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2004

Radiofil numéro 41

7,50 €

Quand le progrès induit la régression

La radio, la télé et le téléphone ont subi ces dernières années des révolutions technologiques autour d’un dénominateur commun : le protocole internet. Des fonctionnalités démultipliées ont bouleversé les bases mêmes des médias et des récepteurs/terminaux qui équipent aujourd’hui nos foyers : la radio transmet des images associées aux programmes, la télé flirte avec la navigation sur la toile et le téléphone portable pratique tant d’activités qu’on s’interroge sur sa capacité prochaine à toujours disposer de la téléphonie…

C’est merveilleux et bravo à nos chercheurs pour les prouesses technologiques dont ils font preuve, bien que la futilité de centaines de milliers d’applications rime souvent avec la complexité de leur mise en œuvre...

à suivre...

Daniel Werbroucq

novembre - décembre 2010

Radiofil numéro 55

7,50 €

A la recherche de la qualité sonore perdue...

Le numérique peut tout ou presque. La rapidité des processeurs, la résolution élevée des convertisseurs analogique/digital, les hauts débits de communication et les immenses espaces proposés par les supports des mémoires modernes, tout est disponible à des coûts devenus raisonnables, voire ridiculement bas.

Oui, la technologie de ce jour pourrait sans peine offrir une qualité, une neutralité, un respect de l’œuvre originale à tous les stades de sa devenue pitoyable existence : prise de son, stockage, diffusion et restitution sonore. Mais l’excellence au service de la transparence sonore n’est durablement pas la voie choisie par les décideurs. Car ces disciples du Maître Boole, ces chirurgiens de la pico-implantation de multicoeurs au sein d’une seule puce, ces rois des gigahertz de cadencement des opérations mathématiques ne sont à la recherche que de la performance technique,..

 à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2013

Radiofil numéro 34

0,00 €

Chérissons nos TSF

La radio digitale n’en finit pas de s’engluer ; après le changement de stratégie en matière de choix des normes, après plusieurs reports du calendrier de déploiement, à ce jour, ce ne sont plus 19 villes qui seront équipées fin 2009, mais 3, si d’ici là les acteurs jouent le jeu.

Décidément, le DMB n’intéresse personne. Est-ce anormal ? Pas vraiment. Hormis le fait de faire fonctionner l’économie en imposant un standard qui nécessite le renouvellement des émetteurs et, surtout, du parc de récepteurs, les auditeurs se moquent totalement de la radio numérique. Rien de plus naturel, car le média radio est déjà parfaitement abouti ; on l’entend partout, de sa maison à sa voiture ou en faisant son jogging. Quant à la qualité de restitution de l’audio, elle est bien en adéquation avec le contenu de la grande majorité des programmes.

à suivre...

Daniel Werbrouck

septembre - octobre 2009

Radiofil numéro 27

7,50 €

Vide-greniers : un nouveau business

C’est l’été ! Enfin il paraît, car, si le calendrier le confirme, la météo pense différemment. À croire que le réchauffement de la planète passe nécessairement par des stades de refroidissement des périodes de congés.

Avec ou sans parapluie, c’est tout de même la période des vide-greniers. Des vrais. De ceux qui accueillent les particuliers qui vident vraiment leur grenier dans l’espoir caressé de remplir la voiture à l’aller et de revenir à vide au soleil couchant, avec quelques euros en poche et surtout beaucoup de place à la maison qu’il va falloir rapidement combler avec de nouveaux achats…

à suivre...

D. Werbrouck

juillet - août 2008

Radiofil numéro 37

7,50 €

La TSF en couleurs

Au début du siècle dernier, ce fut la « radiovision » qui permit de transporter des images fixes puis « un peu » animées d’un point à un autre au travers de l’éther. En 1938, c’est un ingénieur écossais qui présente pour la première fois en public une démonstration expérimentale de télévision en couleurs, à Londres. Il faut attendre 1954, pour que la couleur s’installe industriellement dans les foyers aux Etats-Unis.

En France, le grand jour est fixé au 1er octobre 1967 : à 14 h 15, Pierre Tchernia y commente le premier reportage diffusé en couleurs : un lâchage de parachutistes. Peu de téléspectateurs en profitent, car seulement 1 500 récepteurs de TV couleurs sont en service dans l’hexagone...

à suivre

Daniel Werbrouck

mars - avril 2010

Radiofil numéro 2

0,00 €

Lancement réussi : 1 + 1 > 2 !

Les nombreux témoignages le montrent : non seulement Radiofil ne trahit pas la pensée des ex AEA-Rétrophonistes, mais ces derniers affirment y trouver au sein d’un bulletin consistant et agréable à lire, le respect des cultures et des sensibilités rédactionnelles initiales. J’ajouterais que nous pouvons avoir aujourd’hui la certitude que la fusion de nos deux associations autorise une représentativité relativement exhaustive du champ de nos passions : c’est la force d’une synergie attendue. Et comme dans toute fusion réussie, la somme des énergies et des expériences permet de faire bien mieux qu’une simple addition arithmétique !

à suivre...

Daniel Werbrouck

MAI - JUIN 2004