Radiofil numéro 19

7,50 €
HT

Huit années de bonheur

Après la rédaction de ce 48e éditorial, je constate avec une grande satisfaction que le club a progressé de manière très significative, a su se rapprocher de confrères puis fusionner avec l’AEA marquant ainsi un grand rassemblement dans le monde des amateurs de la TSF. L’association a construit durablement ses fondations, a développé ses activités en créant des services proches des amateurs, en proposant des fournitures, des ouvrages, des manifestations en rapport avec vos attentes.

Pour autant il serait bien prétentieux de laisser croire que ces faits sont issus de la volonté d’un simple président d’association. En fait, ma chance est d’avoir rencontré une équipe d’hommes compétents, volontaires et d’une gentillesse sans limite pour qui la conviction et la passion ont toujours été les seuls éléments de discussion et de négociation dans la défense des projets qu’ils ont présentés au fil de ces années.

à suivre ...

Daniel Werbrouck.

mars - avril 2007

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du numéro 19 mars - avril 2007

5 Actualités, informations générales

8 Vie du club : assemblée générale du 31 mars 2007

10 Expos, bourses : Achicourt, Herblay, Pignerolles, Mirecourt, La Balme-de-Sillingy

10 Stages d’initation à la T.S.F.

42, 43, 46 Trucs et astuces : boutons, colle, bobinages, rondelles de condensateurs

33 Restauration du Scouty Baby

39 La T.S.F. dans le train en 1930

53 Au fil du web : restauration de cadrans

57 O.R.N.I. (Objets Radio Non Identifiés)

59 Chronique le voyageur des ondes : la radio scolaire

64 Boutique composants, boutique librairie

67 Petites annonces

70 Nouveaux adhérents

13 Histoire d’un poste

Attiré par les artistes et leur capacité de création, Guy Biraud a réalisé un rêve qu’il avait formé durant l’occupation allemande : construire un poste en émail, bois précieux et cornières dorées.

49 Restauration d’un diffuseur de Philips 2514

D’une extrême fragilité, le diffuseur résiste généralement très mal aux attaques du temps. Comment remplacer le précieux cône de papier ? René Nisolle nous livre les secrets de cette restauration.

42 Le Philips L3X OT/90 

Dans la série restauration des postes à transistors câblés à l’ancienne, Yves Antonioni récidive avec ce nouveau modèle Philips qu’il a entièrement démonté, nettoyé et remis en état de fonctionnement.

40 Moulage des boutons et autres pièces

Un bouton récalcitrant au démontage, et crac ! il se brise et c’est le drame. Voici comment en réaliser des copies par moulage. Ce procédé s’applique également à des pièces plus importantes comme le dos d’une Sonorette.

34 Henri Lioret 

Dans la série des pionniers français du phonographe, Paul Charbon retrace les travaux de cet inventeur. Il a réussi à équiper les poupées qui enchantaient les petites filles des années 1890 d’un phonographe à cylindre.

30 Un poste à galène amplifié à 1L4

Un détecteur à galène, un tube 1L4, une self en fond de panier, des condensateurs variables de fabrication artisanale, tous les ingrédients sont réunis pour la réalisation de ce récepteur expérimental que nous décrit Daniel Maignan.

25 Les dissipateurs 

Qui dit alimentation transistorisée dit déperdition de chaleur. Jacques Dudoret nous explique comment calculer le radiateur idéal qui permettra l’élimination de ces calories néfastes à la survie des semi-conducteurs.

18 Réalisation d’alimentations

Gérard Chevaillier propose une alimentation haute tension à lampes, Jean-Pierre Lang et Guy Piard décrivent des montages pour postes à batteries, et Jean-Claude B. Montagné livre une méthode de calcul d’alimentation des tous-courants

14 La radio numérique en France 

Le point sur la situation de la radio numérique par Daniel Werbrouck : plusieurs procédés s’affrontent, qui tous menacent à plus ou moins long terme la pérennité de l’analogique en AM. Nos chères TSF seront-elles à jamais réduites au silence ?

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 44

7,50 €

Une page s'est tournée

Bonjour cher adhérent.

Les administrateurs m’ont fait l’honneur de m’élire à la présidence de notre chère association. Je les en remercie, bien que leur choix fut limité, étant le seul candidat.

Je tiens tout d’abord à remercier mon ami Daniel Werbrouck pour tout le travail effectué au cours de toutes ces années passées au service de Radiofil. Il a su porter notre association à un niveau de qualité élevé, ce que vous pouvez apprécier au travers du magazine.

Je remercie aussi tous les collaborateurs qui travaillent dans l’ombre et que l’on a souvent tendance à oublier, tant la mécanique est bien huilée.

Notre conseil d’administration s’est partiellement renouvelé avec le départ de Serge Logez, qui reste cependant près de nous afin de continuer à participer activement à la vie de Radiofil, et l’arrivée de Rémy Mur, notre nouveau secrétaire général.

à suivre...

Jean-Paul Delattre

mai - juin 2011

Radiofil numéro 40

7,50 €

Que faut-il collectionner ?

Au hasard des bourses et des rencontres avec des amateurs de TSF et de techniques anciennes, il n’est pas rare que les discussions se centrent sur la collection de tel ou tel radiofiliste. Es-tu déjà allé chez X ou Y ? Tu as vu le nombre de postes qu’il a ? Mais comment a-t-il fait pour accumuler autant de belles choses, il n’a pas l’air si vieux… Ni si riche que cela !

Nombre de jeunes amateurs me demandent conseil pour identifier un thème « possible » de collection, compte tenu de la raréfaction des « affaires » dans les vide-greniers et autres déballages d’été. Comment démarrer une collection en 2010 ?

Si l’on admet que le premier axiome — la passion, ou au moins l’envie — habite réellement notre futur collectionneur, le plus gros est fait...

à suivre...

Daniel Werbrouck

septembre - octobre 2010

Radiofil numéro 14

0,00 €

Toilettage de printemps

Vous tenez en main la nouvelle version de votre magazine : ce bulletin rénové affiche définitivement l’identité du club Radiofil en s’éloignant des us et coutumes de présentation issus des éditions des ex-clubs originels. Point de révolution, mais de multiples petites évolutions : dans le choix de la police de caractères, plus lisible ; dans la mise en page dont « l’aération » est liée au sujet abordé ; dans le rythme de l’enchaînement des rubriques, pour vous éviter des indigestions ; puis dans l’habillage général, parce qu’au printemps on se découvre un peu !

Ce travail a été mené avec une démarche très professionnelle dans le respect des règles techniques de l’édition mais aussi des tendances artistiques d’évolution de la presse, en général.

Toute l’équipe est suspendue à vos remarques…

à suivre...

Daniel Werbrouck.

Mai - juin 2006

radiofil numéro 23

7,50 €

Un bureau bouleversé

Jacques Caumeau nous a quittés le dimanche 30 septembre 2007 après avoir lutté

plusieurs mois contre une terrible maladie. Il était optimiste quant à sa guérison et rien ne

laissait présager une aussi soudaine disparition, ce qui nous a d’autant plus affectés et

bouleversés, mais le destin en a voulu autrement. Jacques occupait le poste de secrétaire

général au sein de notre association, et c’était avant tout un ami qui nous manque profondément.

Mais la vie continue et le travail aussi.

Comme vous le savez, ce 10 novembre, le conseil d’administration s’est réuni à Clermont-

Ferrand, et vous trouverez le compte-rendu détaillé de cette réunion dans ces pages.

Je tiens néanmoins à vous présenter notre nouveau secrétaire général, Pascal Petit qui

avait été élu administrateur lors de la dernière assemblée générale. Il occupait le poste de

secrétaire adjoint, mais depuis la maladie de Jacques,

à suivre ...

Serge Logez

novembre - décembre 2007

Radiofil numéro 46

7,50 €

Radiofil: une association

Une association est la réunion de deux ou plusieurs personnes ayant un but ou un intérêt commun. Radiofil rassemble des passionnés de moyens de communication et de reproduction du son et de l’image. Une association, pour vivre et fonctionner, doit détenir des moyens financiers, mais surtout humains et bénévoles.

Voilà le point faible, « des moyens humains bénévoles ». Radiofil a besoin d’évoluer pour rester attractif. Les 9 administrateurs qui composent le conseil d’administration aimeraient parfois pouvoir se poser et passer le relais pour que soit renouvelé ce conseil.

La plupart des adhérents trouvent le magazine intéressant, voire remarquable. Cependant trop peu d’entre vous s’impliquent dans la vie du club.

Certains administrateurs cumulent des fonctions qui demandent temps et disponibilité.

à suivre...

Jean-Paul Delattre

septembre - octobre 2011

Radiofil numéro 49

7,50 €

Participez !

Chers amis,

Dans le précédent édito, j’évoquais les remous qui ont agité notre administration à la fin de l’année passée. Aujourd’hui, grâce aux efforts soutenus d’une poignée d’entre nous, aucun dommage ne subsiste, le calme et la sérénité sont revenus. Je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu nous soutenir et nous encourager lors de ces épreuves.

Après deux années d’absence, Radiofil a regagné son port d’attache de Saint-Fargeau dans l’Yonne pour l’assemblée générale du 24 mars. L’événement, qui s’est déroulé cette année une semaine plus tôt qu’à l’habitude, sera passé lorsque vous lirez ces lignes. La très grande majorité d’adhérents, trop grande devrais-je dire, n’ayant pas participé à la réunion peut, en allant consulter le site du club, obtenir aisément les informations principales relatives à son déroulement, connaître la nouvelle administration, les membres du nouveau bureau...

à suivre...

Daniel Maignan

Mars-avril 2012

radiofil numéro 59

7,50 €

Petite descente aux enfers

C’est bientôt Noël et la rédaction a endossé son habit rouge pour déposer dans votre boîte aux lettres ce superbe numéro de Radiofil magazine avec 124 pages majoritairement consacrées à l’enregistrement et la reproduction sonore. Ce spécial « audio » nous rappelle que l’objectif de la TSF est bien de véhiculer des signaux sonores d’un point de diffusion vers le plus grand nombre d’oreilles...

Depuis la découverte de l’espace hertzien et l’invention des outils en autorisant l’exploitation, les géniaux pionniers suivis des habiles ingénieurs épaulés par d’astucieux amateurs et expérimentateurs n’ont eu de cesse que de faire progresser la qualité du transport audio. Certains portèrent leurs efforts sur les procédés HF autorisant une diffusion toujours plus lointaine, fiable et régulière, d’autres travaillèrent à la maîtrise du signal sonore...

Daniel Werbrouck

novembre - décembre 2013

radiofil numéro 42

7,50 €

Que nous réserve 2011 ?

Sans doute de bonnes surprises… Car l’optimisme est un combat permanent à la présidence du club !

2011 sera-t-elle l’année de l’entêtement français pour la norme T-DMB en radio numérique terrestre, puisque notre pays est aujourd’hui totalement isolé du reste de l’Europe, ou l’hexagone changera-t-il de stratégie ? Soyons confiants et parions que nos dirigeants reconnaissent leur erreur et rejoignent le choix de nos partenaires et voisins, ce sera tout à leur honneur.

L’an 11 de ce millénaire sera-t-il celui de la télévision en relief à portée de bourse et au travers de lunettes confortables, puisque lunettes il y a ? Oui, c’est bluffant, mais la lassitude et la fatigue arrivent très vite… Encore quelques efforts technologiques semblent nécessaires.

à suivre...

Daniel Werbroucq

janvier - février 2011

Radiofil numéro 30

7,50 €

2009, année de la RNT?

La Radio Numérique Terrestre (RNT) prend du retard. Annoncée fin 2008, on parle aujourd’hui d’une attribution des premières fréquences en juin voire en septembre prochain.

19 villes 1 de France devraient démarrer en RNT dès les autorisations accordées.

Parmi les 377 candidats officiellement retenus par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) la priorité seraitaccordée à ceux disposant déjà d’une fréquence FM.

Il semble que ce soit la technologie qui pousse davantage les opérateurs à avancer plutôt que leur propre envie de changer quoi que ce soit…

Ce qui leur fait peur, c’est de constater que chaque jour des auditeurs (surtout les jeunes) opèrent une mutation en passant du « Transistor FM » vers l’ordinateur ou le terminal Webradio. Selon le très sérieux IPSOS, plus de 13,5 millions d’internautes écouteraient déjà la radio en ligne, soit près d’un sur deux...

à suivre...

Daniel Werbrouck

janvier - février 2009

Radiofil numéro 9

7,50 €

Du calme !

Il était temps que la période des congés permette à certains « radiofilistes » de décompresser…

Certes, notre vie moderne fabrique du stress, certes toute la communication radio-télévisuelle nous conditionne pour que notre niveau d’exigence de consommateur soit toujours plus grand, certes il est désagréable d’entendre « Désolé, il faut patienter quelques jours. » ou « Merci de respecter la procédure de commande.

»… Mais tout de même !

De là à se montrer très désagréable avec ceux qui font bouillir la marmite, de cultiver l’impatience et l’irrespect comme moyen de dialogue, d’insinuer que le club pratique des transactions occultes ou de se moquer des procédures mises en place en les remplaçant par des exigences personnelles, c’est trop !

La boutique composants ne mérite pas ce type de comportement de la part de quelques affairistes qui pensent que le club leur est redevable.

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2005

radiofil numéro 57

7,50 €

Toujours envie ?

Au commencement, l’auditeur était plus que sollicité ; il fallait vraiment avoir l’envie chevillée à l’esprit pour écouter la radio. À condition de résider pas trop loin d’un centre émetteur, de disposer d’un équipement aussi scientifique que magique et, surtout, de parvenir à le faire fonctionner : entre l’état des batteries, la fiabilité de raccordement de l’antenne et la qualité de la prise de terre, la patience était requise pour obtenir ce savant équilibre de réaction entre les bobines afin d’atteindre l’accord suprême de syntonisation et, enfin, prétendre écouter dans le casque serre-tête, le lointain mais précieux concert. Cette complexité alliée à une nécessaire constance transformait l’écoute en véritable récompense, bien au-delà de la seule satisfaction d’entendre les « nouvelles ».

Une génération technologique plus tard...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2013

Radiofil numéro 32

7,50 €

Chère liberté de parole

En naviguant sur quelques-uns des forums de la toile qui consacrent une ou plusieurs de leurs rubriques à la TSF, j’ai pris l’habitude – et aussi le recul associé – d’y trouver régulièrement une prose hostile à notre club, au travers de textes très critiques quant à son fonctionnement. Passons les inexactitudes de tous ordres imputables sans doute à des rédactions peu réfléchies ou dictées sous l’emprise exaltante de l’anonymat, amplifiées par la formidable liberté d’expression qu’autorise l’Internet et ses outils de communication.

Ces petites morts successives sont généralement limitées à nos philosophies de travail ou à nos concepts d’organisation que les contradicteurs fustigent sur l’autel de leurs convictions, le plus souvent par méconnaissance des structures de Radiofil.

à suivre...

Daniel Werbrouck

mai - juin 2009

Radiofil numéro 34

0,00 €

Chérissons nos TSF

La radio digitale n’en finit pas de s’engluer ; après le changement de stratégie en matière de choix des normes, après plusieurs reports du calendrier de déploiement, à ce jour, ce ne sont plus 19 villes qui seront équipées fin 2009, mais 3, si d’ici là les acteurs jouent le jeu.

Décidément, le DMB n’intéresse personne. Est-ce anormal ? Pas vraiment. Hormis le fait de faire fonctionner l’économie en imposant un standard qui nécessite le renouvellement des émetteurs et, surtout, du parc de récepteurs, les auditeurs se moquent totalement de la radio numérique. Rien de plus naturel, car le média radio est déjà parfaitement abouti ; on l’entend partout, de sa maison à sa voiture ou en faisant son jogging. Quant à la qualité de restitution de l’audio, elle est bien en adéquation avec le contenu de la grande majorité des programmes.

à suivre...

Daniel Werbrouck

septembre - octobre 2009

Radiofil numéro 45

0,00 €

Dépannons, expérimentons

Bonjour cher adhérent.

Le magazine que vous venez de recevoir propose quelques articles vous invitant à la réalisation et à l’expérimentation. N’hésitez pas à nous faire part, par l’intermédiaire du forum ou par courrier, de vos créations, de vos expériences et difficultés éventuelles pour mener à bien vos projets.

Cela nous délivre un véritable retour d’information sur vos motivations et nous permet de mieux cibler vos attentes.

Pour l’équipe des administrateurs votre silence est parfois inquiétant. Lors de l’aventure du G09, nous avons été surpris, au travers de la boutique composants, du succès qu’a obtenu cette réalisation, ce cadeau aux participants à l’assemblée générale de l’année 2009, à tel point qu’une nouvelle série de blocs à dû être fabriquée en urgence. L’idée nous est venue ensuite de proposer un concours qui privilégierait la construction la plus originale d’un récepteur...

à suivre...

Jean-Paul Delattre

juillet - août 2011

Radiofil numéro 55

7,50 €

A la recherche de la qualité sonore perdue...

Le numérique peut tout ou presque. La rapidité des processeurs, la résolution élevée des convertisseurs analogique/digital, les hauts débits de communication et les immenses espaces proposés par les supports des mémoires modernes, tout est disponible à des coûts devenus raisonnables, voire ridiculement bas.

Oui, la technologie de ce jour pourrait sans peine offrir une qualité, une neutralité, un respect de l’œuvre originale à tous les stades de sa devenue pitoyable existence : prise de son, stockage, diffusion et restitution sonore. Mais l’excellence au service de la transparence sonore n’est durablement pas la voie choisie par les décideurs. Car ces disciples du Maître Boole, ces chirurgiens de la pico-implantation de multicoeurs au sein d’une seule puce, ces rois des gigahertz de cadencement des opérations mathématiques ne sont à la recherche que de la performance technique,..

 à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2013

Radiofil numéro 7

7,50 €

RADIOFIL : 1 an révolu !

Le terme de ce premier exercice appelle naturellement un bilan. Notre assemblée générale du 2 avril a été en partie consacrée à faire le point de cet exercice et des résultats constatés.

Tous les détails de l’AG sont à venir en fin de ce mois au travers de l’édition d’une brochure spécifique qui sera envoyée à chaque adhérent.

Mais au-delà des chiffres (excellents) de nos réserves financières et de la croissance du nombre des adhésions qui permettent d’asseoir de manière solide votre club, il est un point plus satisfaisant encore : la fusion est bel et bien consommée !

Mes rencontres avec les adhérents au sein des nombreux événements récents (bourses, expos) illustrent parfaitement cette tendance. Les clubs A.E.A. et Rétro-Phonia sont définitivement « archivés » avec respect et considération mais pas avec regret. 

à suivre...

Daniel Werbrouck

Mars - avril 2005