radiofil numéro 23

7,50 €
HT

Un bureau bouleversé

Jacques Caumeau nous a quittés le dimanche 30 septembre 2007 après avoir lutté

plusieurs mois contre une terrible maladie. Il était optimiste quant à sa guérison et rien ne

laissait présager une aussi soudaine disparition, ce qui nous a d’autant plus affectés et

bouleversés, mais le destin en a voulu autrement. Jacques occupait le poste de secrétaire

général au sein de notre association, et c’était avant tout un ami qui nous manque profondément.

Mais la vie continue et le travail aussi.

Comme vous le savez, ce 10 novembre, le conseil d’administration s’est réuni à Clermont-

Ferrand, et vous trouverez le compte-rendu détaillé de cette réunion dans ces pages.

Je tiens néanmoins à vous présenter notre nouveau secrétaire général, Pascal Petit qui

avait été élu administrateur lors de la dernière assemblée générale. Il occupait le poste de

secrétaire adjoint, mais depuis la maladie de Jacques,

à suivre ...

Serge Logez

novembre - décembre 2007

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du numéro 23 de novembre - décembre 2007

15 et 8 Actualités, informations générales

16, 7 et 10 Hommages à Jacques Poinsignon, Jean-Claude Lacrouts, Jacques Caumeau

11 Démonstration de télévision mécanique par Roger Dupouy

12 Radiomania

14 Bourses La Gorgue, Livry-Gargan, Liévin, Migné-Auxences, Noisseville, Brie-Champniers

16 Du nouveau dans l’Ouest : assemblée générale à Laval en 2008

14 Clermont-Ferrand : compte-rendu de la réunion du conseil d’administration

53 Nouveaux adhérents

54 Chine

55 Boutique composants, boutique librairie

59 ORNI (Objets Radio Non Identifiés)

60 Petites annonces

21 Le Stérodox 

Dans cet amplificateur audio à deux voies de petite puissance, Jean Revidon a cherché à supprimer l’influence négative du courant anodique continu du tube final, au moyen d’un transformateur de sortie unique.

24 Autopsie d’une lampe

Voyage au coeur d’une lampe grâce à ce document de 1942 qui montre la vue interne éclatée d’une octode. Il est évident qu’on ne peut traiter de simpliste cette technologie qui date pourtant de quelques années.

34 Joseph Lemouzy 

Dans un entretien avec un journaliste publié en 1949, Joseph Lemouzy retrace son cheminement dans la radio depuis qu’il a construit son premier poste en 1912 à l’âge de 13 ans, ainsi que celui de son l’entreprise de construction de TSF.

30 Répliques de postes des années vingt

Jack Karr restaure des postes à galène et à lampes extérieures, qui sont à son avis les plus beaux. Il s’est investi également dans la construction de répliques de postes d’exception très rares, dont il n’envisagerait pas de s’offrir les originaux !

48 Un signal-traceur

Pour vous aider dans la vérification et le dépannage de vos récepteurs à lampes, Gérard Chevaillier vous propose la construction de ce signal-traceur de conception simple qui va permettre de localiser les étages en défaut.

45 Un récepteur nostalgie 

Olivier Ernst s’est lancé le défi de construire un récepteur à réaction à tubes pour la gamme 20 mètres, tel qu’il aurait pu être réalisé en 1940 par un amateur ayant nos connaissances actuelles. Les résultats ont dépassé les espérances.

38 Charles Pathé

Dans le numéro précédent, nous avons suivi les débuts difficiles de Charles Pathé pour commercialiser des « machines parlantes » à des prix accessibles. Voici la suite de ce reportage, réalisé par Paul Charbon.

25 Un ensemble de télévision mécanique 

Voici la suite de la réalisation de Jean-Marie Mathieu d’un appareil de télévision mécanique à disque de Nipkow. Il s’agit d’une réalisation simple permettant de se faire plaisir à peu de frais

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 61

7,50 €

Chers auditeurs...

Certains sont des auditeurs assidus de leurs belles TSF ; d’autres, auxquels je me rallie volontiers, sont même des accrocs de l’écoute des stations internationales via les ondes courtes, ou des radioamateurs qui échangent conseils et description technique de leur station à travers le monde. Ces instants sont magiques car ils permettent de se jouer du temps et de la distance. À la vitesse de la lumière, les conversations fusent et traversent océans et continents au travers de radiodiffuseurs qui nous envoient les signes de leur culture ou parfois la propagande pour leur régime politique…

À suivre...

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2014

radiofil numéro 54

7,50 €

Quel avenir pour Radiofil ?

En ce début d’année que je vous souhaite heureuse et comblée de vos plus chers désirs – mais avant tout guidée par une santé sans faille – voilà l’opportunité de nous poser les bonnes questions pour l’avenir de notre grand club, à défaut d’y apporter sur le champ les (bonnes ?) réponses !

Si l’exercice 2012 montre le maintien du niveau des activités et du nombre des membres, la hausse des prix des services et de leur utilisation (commissions des adhésions en ligne, par exemple) se traduit par une légère érosion des recettes « nettes » du club. C’est pourquoi j’aurai à proposer en AG un réajustement du montant des cotisations de quelques euros afin de compenser ces transferts de recettes vers l’économie numérique. Que chacun soit rassuré, nous resterons malgré tout, avec notre publication bimestrielle, le club TSF qui conserve le niveau de cotisation le plus bas…

à suivre...

Daniel Werbrouck

janvier - février 2013

Radiofil numéro 24

7,50 €

Avez-vous peur de devenir administrateur?

Dans le magazine précédent j’ai lancé un appel à candidatures pour remplacer notre ami Jacques Caumeau qui nous a quittés tragiquement.

À ce jour, aucune réponse !

Certes, le travail d’administrateur requiert une bonne disponibilité et nécessite un investissement non négligeable, mais tout de même, sur les 2 300 adhérents que nous sommes, il est étonnant qu’aucun d’entre vous soit intéressé par ce poste. Je vous incite à faire cet effort au service de notre communauté qui vous gratifiera d’un sentiment de satisfaction personnelle.

Et je peux vous rassurer, le cinquième exercice de Radiofil s’annonce sous les meilleurs auspices, puisque notre association se porte très bien.

à suivre...

Serge Logez

janvier -février 2008

Radiofil numéro 101

7,50 €

Un vent nouveau

La vie est une aventure qui se doit d’être vécue, à quelques semaines de boucler une année pleine de rebondissements, voici entre vos mains, l’opus 3 du Rédac’chef par intérim. On peut dire que la barre avait été mise très haut avec le précédent numéro « d’exception ». Nous nous devions de marquer le pas, le passage de la dizaine à la centaine est toujours un heureux événement, c’est aussi un signe de longévité… qui l’eut cru ! Si l’on comptabilise le nombre de magazines sortis depuis le numéro « zéro » de Rétrophonia et celui-ci, pas moins de 155 éditions et je ne compte pas les hors-séries !

Pierre-Alexandre Nancé

Novembre - Décembre 2020

Radiofil numéro 49

7,50 €

Participez !

Chers amis,

Dans le précédent édito, j’évoquais les remous qui ont agité notre administration à la fin de l’année passée. Aujourd’hui, grâce aux efforts soutenus d’une poignée d’entre nous, aucun dommage ne subsiste, le calme et la sérénité sont revenus. Je tiens à remercier tous ceux qui ont bien voulu nous soutenir et nous encourager lors de ces épreuves.

Après deux années d’absence, Radiofil a regagné son port d’attache de Saint-Fargeau dans l’Yonne pour l’assemblée générale du 24 mars. L’événement, qui s’est déroulé cette année une semaine plus tôt qu’à l’habitude, sera passé lorsque vous lirez ces lignes. La très grande majorité d’adhérents, trop grande devrais-je dire, n’ayant pas participé à la réunion peut, en allant consulter le site du club, obtenir aisément les informations principales relatives à son déroulement, connaître la nouvelle administration, les membres du nouveau bureau...

à suivre...

Daniel Maignan

Mars-avril 2012

Radiofil numéro 36

7,50 €

Décennie IP

Chacun le constate avec stupeur : le temps passe trop vite… À peine nous remettons-nous du bogue de l’an 2000 que nous voici à l’aube d’une décennie nouvelle, inexorablement.

Lorsque nous fêtions le nouveau millénaire, nous étions abasourdis par les progrès constatés des technologies de la communication et nous pensions aboutir alors à une étape durable.

Aurions-nous imaginé que dix années plus loin, une certaine pomme allait s’inscrire sur tous les terminaux téléphoniques multimédia « branchés » en imposant une innovation majeure dans la saga du terminal portable ? Certes pas.

À ce jour l’iPhone a fait sa révolution et a imposé son mode de fonctionnement aux autres constructeurs...

à suivre

Daniel Werbrouck

janvier - février 2010 

Radiofil numéro 37

7,50 €

La TSF en couleurs

Au début du siècle dernier, ce fut la « radiovision » qui permit de transporter des images fixes puis « un peu » animées d’un point à un autre au travers de l’éther. En 1938, c’est un ingénieur écossais qui présente pour la première fois en public une démonstration expérimentale de télévision en couleurs, à Londres. Il faut attendre 1954, pour que la couleur s’installe industriellement dans les foyers aux Etats-Unis.

En France, le grand jour est fixé au 1er octobre 1967 : à 14 h 15, Pierre Tchernia y commente le premier reportage diffusé en couleurs : un lâchage de parachutistes. Peu de téléspectateurs en profitent, car seulement 1 500 récepteurs de TV couleurs sont en service dans l’hexagone...

à suivre

Daniel Werbrouck

mars - avril 2010

Radiofil numéro 105

7,50 €

Un vent nouveau !

Que de changements depuis le magazine no 104 : • Changement du rédacteur en chef du magazine ; Tony Luzy passe le relais à Michel Fiol. Je profite de l’écrit liminaire du magazine no 105 pour remercier Tony Luzy pour sa contribution importante dans la gestion de Rétrophonia et de celle de Radiofil, ainsi que dans les nombreuses réalisations et directions du magazine. Je remercie également Michel Fiol de relever le défi de la supervision de notre magazine, cœur de l’association. 

Jean-Pierre Lefebvre

Août - Septembre 2021

Radiofil numéro 91

7,50 €

Le syndrome de Stendhal

Pouvons-nous contracter le syndrome de Stendhal en visitant une belle collection de radios ? Ce syndrome se rapporte à l’expérience que vécut Stendhal en 1817 à Florence en Italie. Dans son récit de voyage intitulé « Rome, Naples et Florence », il écrit : « J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux-Arts et les sentiments passionnés. En sortant de la basilique Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. » Et au lieu de quitter les lieux, le romancier s’asseoit sur un banc pour lire un poème afin de se remettre de ses émotions et voit au contraire ses visions empirer à cette lecture qui augmente encore cette débauche de culture artistique, ce qui le rend encore plus malade.

Daniel Maignan 

Mars - Avril 2019

Radiofil numéro 77

7,50 €

Décadence...

Si la fin de l’année est traditionnellement festive, elle conduit aussi certains à effectuer un bilan précis de leurs succès et échecs et d’autres à ne jeter qu’un regard furtif dans le rétroviseur du temps, histoire sans doute de mieux se concentrer sur l’avenir plutôt que sur le passé. En passant de l’individu à la communauté, de la famille à l’humanité, le raisonnement s’avère toutefois bien différent. D’une année sur l’autre, j’ai la triste impression, voire l’intime conviction, que le bilan général de notre planète bleue s’assombrit au rythme de la fonte des glaces. À force de manifester mécontentement, injustice et inégalités, on porte à la tête du globe un individu inquiétant au programme agressif et dont le moteur des objectifs semble doté d’une seule marche arrière. 

Daniel Werbrouck

Novembre - Décembre 2016

Radiofil numéro 41

7,50 €

Quand le progrès induit la régression

La radio, la télé et le téléphone ont subi ces dernières années des révolutions technologiques autour d’un dénominateur commun : le protocole internet. Des fonctionnalités démultipliées ont bouleversé les bases mêmes des médias et des récepteurs/terminaux qui équipent aujourd’hui nos foyers : la radio transmet des images associées aux programmes, la télé flirte avec la navigation sur la toile et le téléphone portable pratique tant d’activités qu’on s’interroge sur sa capacité prochaine à toujours disposer de la téléphonie…

C’est merveilleux et bravo à nos chercheurs pour les prouesses technologiques dont ils font preuve, bien que la futilité de centaines de milliers d’applications rime souvent avec la complexité de leur mise en œuvre...

à suivre...

Daniel Werbroucq

novembre - décembre 2010

Radiofil numéro 99

7,50 €

Le changement c'est maintenant !

Vous avez entre les mains le dernier numéro de la série des dizaines. Un relooking de la cave au grenier fera que le numéro 100 de Radiofil magazine étrennera une nouvelle lignée : nouvelle rédaction, nouvelle dynamique, nouvel aspect. Au nom du bureau et du conseil d’administration du club, je tiens à remercier sincèrement Daniel Werbrouck d’avoir repris « au pied levé » le poste de rédacteur en chef. Ses idées et qualités rédactionnelles n’ont plus à faire leurs preuves ! Son dévouement et son caractère désintéressé sont dans la pure lignée radiofiliste. Nul besoin de rappeler ici ce que le bénévolat implique. Je tiens à remercier aussi le comité de lecture et les rédacteurs réguliers et occasionnels d’avoir pu relever le défi d’un changement de ligne rédactionnelle en répondant présents à notre appel.

Pierre-Alexandre Nancé

Juillet - Août 2020

Radiofil numéro 87

7,50 €

Mai 68 et la radio

En cette fin d’après-midi du 3 mai 1968, malgré la présence de plusieurs cars de CRS devant la fontaine Saint-Michel, l’atmosphère est étrangement calme au Quartier Latin. Vers 17 heures, le recteur de la Sorbonne a décidé de fermer l’établissement qui est occupé par les étudiants. L’arrivée de la police pour les expulser entraîne les premiers affrontements. Près de la fontaine Saint-Michel, les discussions sont de plus en plus vives. Les débuts de bagarres et les arrestations d’étudiants font monter la tension. Des cars de CRS commencent à circuler. Soudain, un jeune homme saisit une lourde grille d’arbre et la balance en direction d’un fourgon. Le pare-brise vole en morceaux. Le policier au volant sort du car, la tête en sang. « Libérez nos camarades », scandent aussitôt les étudiants. Ainsi débutent les émeutes de mai 68

Daniel Maignan 

Juillet - Août 2018

Radiofil numéro 74

7,50 €

Comment leur dire ?

Nos petits maux se réveillent chaque semaine avec davantage d’acuité pour rappeler à notre corps qu’il est engagé dans une spirale non réversible. Il devient plus difficile de manier l’outillage de jardin ou même tout simplement de se déplacer, s’asseoir, se lever. On a beau prendre sur soi, les châssis TSF sont devenus plus lourds et leurs déplacements du grenier à l’atelier réclament un effort qu’on réservait jadis à des tâches bien plus exténuantes. Même si l’on se cache derrière l’écran d’une fatigue passagère ou d’une douleur imputable aux conditions climatiques, il est clair que nous sommes bien conscients, au-delà de la façade, de cette dégradation de nos ressources naturelles.

Daniel Werbrouck

Mai - Juin 2016

Radiofil numéro 25

7,50 €

Un nouveau président déjà !

Il y a un an, lorsque j’ai présenté ma candidature à la présidence, je ne pensais pas, à l’issue de mon premier mandat, mettre un terme à cette fonction. Je comptais évidemment poursuivre la tâche que vous m’aviez confiée pendant les trois années de la mandature. Mais les choses de la vie ne vont pas toujours dans le sens que l’on espère.

Un problème de santé, qui s’est aggravé depuis quelques mois, m’incite à lever le pied, et à essayer d’adopter une vie un peu plus calme en me libérant de certaines de mes responsabilités.

Aussi je pense qu’il est plus raisonnable pour le club et pour moi, de renoncer à ce poste. Je ne me représenterai donc pas en tant que président lors de la prochaine réunion du conseil d’administration du 5 avril 2008.

Bien entendu, j’ai prévenu le conseil d’administration depuis longtemps, et sereinement nous avons envisagé et examiné toutes les solutions possibles pour mon remplacement.

à suivre...

Serge Logez

mars - avril 2008

Radiofil numéro 27

7,50 €

Vide-greniers : un nouveau business

C’est l’été ! Enfin il paraît, car, si le calendrier le confirme, la météo pense différemment. À croire que le réchauffement de la planète passe nécessairement par des stades de refroidissement des périodes de congés.

Avec ou sans parapluie, c’est tout de même la période des vide-greniers. Des vrais. De ceux qui accueillent les particuliers qui vident vraiment leur grenier dans l’espoir caressé de remplir la voiture à l’aller et de revenir à vide au soleil couchant, avec quelques euros en poche et surtout beaucoup de place à la maison qu’il va falloir rapidement combler avec de nouveaux achats…

à suivre...

D. Werbrouck

juillet - août 2008