Radiofil numéro 30

7,50 €
HT

2009, année de la RNT?

La Radio Numérique Terrestre (RNT) prend du retard. Annoncée fin 2008, on parle aujourd’hui d’une attribution des premières fréquences en juin voire en septembre prochain.

19 villes 1 de France devraient démarrer en RNT dès les autorisations accordées.

Parmi les 377 candidats officiellement retenus par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) la priorité seraitaccordée à ceux disposant déjà d’une fréquence FM.

Il semble que ce soit la technologie qui pousse davantage les opérateurs à avancer plutôt que leur propre envie de changer quoi que ce soit…

Ce qui leur fait peur, c’est de constater que chaque jour des auditeurs (surtout les jeunes) opèrent une mutation en passant du « Transistor FM » vers l’ordinateur ou le terminal Webradio. Selon le très sérieux IPSOS, plus de 13,5 millions d’internautes écouteraient déjà la radio en ligne, soit près d’un sur deux...

à suivre...

Daniel Werbrouck

janvier - février 2009

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du numéro 30 de janvier - février 2009

5-7, 9-11 Actualités, informations générales

8 Assemblée générale Radiofil 2009 et bourse à Saint-Fargeau

12 Écouter les radios numériques

14 Franc-parler : C’est Balthazar qui le dit

15 Expos, bourses : Livry-Gargan, 32mes rencontres ACAR

15 Nouveaux adhérents

16 Astuces d’après Toute la Radio

17 Sommaire des anciens numéros

20 Remplacer les tubes d’un Philips 930C

55 Le récepteur militaire Telefunken Eb

56 Boutique

62 Petites annonces

52 Fabriquez un amplificateur basse fréquence 

En 1926, sans amplificateur BF, on ne pouvait obtenir qu’une audition perceptible au casque. Louis Chrétien nous explique la construction facile d’un bon amplificateur à transformateurs.

20 Une règle pour calculer les bobines 

Vous êtes en présence d’une bobine inconnue simple couche sans noyau ou vous voulez construire une telle bobine, Gérard Chevaillier vous propose de réaliser une règle à calcul bien utile à partir d’un peu de carton et de Rhodoïd.

26 Le Minitest

Un petit ustensile précieux, constitué de générateurs d’impulsions transistorisés de la dimension d’un stylo, permettait de faire des dépannages. On pouvait même en faire une mire aux heures d’extinction pour régler une télévision noir et blanc !

35 Compte-rendu d’expériences 

 Gérard Pierron aime expérimenter et partager le fruit de ses essais avec nous, pour le plaisir des yeux. Il poursuit ses essais sur un transistor « fait main » pour lequel le gain actuel en tension dépasse le facteur 10.

30 Coup de jeune pour le SNR Excelsior 52

C’est sans doute parce qu’il a sensiblement son âge que Michel Guy s’est résolu à redonner un coup de jeune à cet Excelsior 52. Description dans les moindres détails de la restauration, en particulier celle de la caisse métallique.

48 De la terre à la masse

44 Cet article pourra vous sembler décalé, puisqu’il ne traite pas d’un domaine habituellement abordé dans la revue. Des phénomènes complexes se produisent lorsque la terre et la masse ne sont pas correctement gérées. Luxembourg, Allouis… et les autres 

Le phénomène appelé à l’origine « effet Luxembourg » décrit une surimpression ionosphérique qui se produit lorsqu’une onde passe au voisinage d’un émetteur de forte puissance. Il fut observé pour la première fois au début des années 30.

38 Soyez ludique

Très tôt dans l’histoire de l’amplification par tubes, on a cherché à augmenter la puissance de l’étage final en utilisant plusieurs tubes. Dans le cas où deux tubes amplifient les deux alternances en opposition de phase, on parle d’un push-pull.

28 Une astuce pour les plaques signalétiques 

Il s’agit de la reconstitution de plaques d’immatriculation d’anciens postes de radio militaires qui sont souvent manquantes. Ce procédé permet la réalisation de répliques assez réalistes, sans toutefois pouvoir tromper un œil averti.

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 76

7,50 €

Cycle court

Nombre de radiofilistes ont travaillé à un moment de leur carrière au sein d’une entreprise liée au secteur de la radio/télévision ou plus généralement de l’électronique : câbleur, technicien, ingénieur, dépanneur… La mise sur le marché d’un équipement, comme un récepteur par exemple, synthétisait les travaux de têtes pensantes maîtrisant l’innovation et les principes, de spécialistes en charge de la mise au point et de l’industrialisation, de petites mains expertes en assemblage et de professionnels de la mesure et du test. Les vendeurs faisaient ensuite leur affaire de convaincre les clients des vertus de leur produit. La boucle se refermait via les artisans radioélectriciens qui assuraient le SAV, en atelier ou même directement chez le client !

Daniel Werbrouck

Septembre - Octobre 2016

Radiofil numéro 77

7,50 €

Décadence...

Si la fin de l’année est traditionnellement festive, elle conduit aussi certains à effectuer un bilan précis de leurs succès et échecs et d’autres à ne jeter qu’un regard furtif dans le rétroviseur du temps, histoire sans doute de mieux se concentrer sur l’avenir plutôt que sur le passé. En passant de l’individu à la communauté, de la famille à l’humanité, le raisonnement s’avère toutefois bien différent. D’une année sur l’autre, j’ai la triste impression, voire l’intime conviction, que le bilan général de notre planète bleue s’assombrit au rythme de la fonte des glaces. À force de manifester mécontentement, injustice et inégalités, on porte à la tête du globe un individu inquiétant au programme agressif et dont le moteur des objectifs semble doté d’une seule marche arrière. 

Daniel Werbrouck

Novembre - Décembre 2016

Radiofil numéro 78

7,50 €

Ubu a de beaux enfants

Ils l’ont fait ; discrètement et sauvagement. 31 décembre 2016, il est 23 h 45, le programme de France Inter sur 162 kHz arrose le pays, une bonne partie de l’Europe et certains pays du Maghreb où la culture francophone est importante. L’ambiance est festive et les animateurs en direct sont naturellement heureux d’entrer dans quelques minutes au sein de la nouvelle année. Un message lapidaire, lu par une voie féminine, pas très bien enregistrée, annonce une dernière fois que les émissions GO vont s’arrêter et que la FM et internet c’est mieux. 23 h 55, le programme se déroule, joyeux. L’auditeur attentif que je suis commence à stresser, à redouter le pire : ils ne vont tout de même pas tirer un trait sur Allouis dans moins de cinq minutes sans dire un petit mot sur la grande dame qui a informé et distrait des millions de personnes pendant plus de soixante ans ?

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2017

Radiofil numéro 36

7,50 €

Décennie IP

Chacun le constate avec stupeur : le temps passe trop vite… À peine nous remettons-nous du bogue de l’an 2000 que nous voici à l’aube d’une décennie nouvelle, inexorablement.

Lorsque nous fêtions le nouveau millénaire, nous étions abasourdis par les progrès constatés des technologies de la communication et nous pensions aboutir alors à une étape durable.

Aurions-nous imaginé que dix années plus loin, une certaine pomme allait s’inscrire sur tous les terminaux téléphoniques multimédia « branchés » en imposant une innovation majeure dans la saga du terminal portable ? Certes pas.

À ce jour l’iPhone a fait sa révolution et a imposé son mode de fonctionnement aux autres constructeurs...

à suivre

Daniel Werbrouck

janvier - février 2010 

Radiofil numéro 72

7,50 €

Morne plaine hertzienne

À l’aube de cette nouvelle année, le silence des ondes moyennes me fait froid dans le dos ; déjà, j’enregistre les premiers impacts, sur les plus démunis, comme à l’accoutumée. Là, ce commercial qui chaque jour parcourt la France profonde à bord de son utilitaire pour vendre ses produits de nettoyage aux agriculteurs, ne pouvait suivre France Info en continu qu’en PO, tant la couverture FM est pauvre sur les réseaux routiers secondaires. Ici, cette personne âgée de la Seine-et-Marne, isolée du monde grouillant de la métropole, accrochait ses après-midi à l’écoute de France-Bleu et de ses programmes qu’elle appréciait tant. Le poste à transistors qu’elle utilise, cadeau de son mari disparu il y déjà tant d’années, ne reçoit pas la FM. La radio s’est donc éteinte et prive ainsi le monde rural, attaché à certains usages et à une réelle fidélité, de son plaisir quotidien.

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2016

Radiofil numéro 106

7,50 €

Le mot du président

Vous avez constaté depuis quelque temps des perturbations dans le fonctionnement de Radiofil au niveau : du forum, du site internet, de la date de sortie du numéro 106. du traitement des commandes et adhésions Nos moyens informatiques étaient devenus obsolètes ; il était nécessaire d’engager un chantier pour améliorer la fiabilité, la sécurité, la performance, et la conformité aux standards actuels. Le défi était important et délicat ; Radiofil reste administrativement une micro structure mais doit fonctionner avec des engagements similaires à une PME-PMI !

Jean-Pierre Lefebvre

Septembre - Octobre 2021

radiofil numéro 48

7,50 €

2012, une année pleine de promesses

L’administration de Radiofil a dû affronter des intempéries à la fin de l’automne, avec quelques bourrasques assez violentes. Puis s’en est suivie une période d’accalmie, avec la trêve des confiseurs et les fêtes de fin d’année apportant leur lot de cadeaux et de bonheur.

Pour ma part, j’ai reçu mon présent, concrétisé par la prise de la présidence de l’association, un peu en avance, le 3 décembre, lors de la réunion extraordinaire du conseil d’administration, initiée en urgence, suite à la démission soudaine de Jean-Paul Delattre du poste de président et à celle de Rémy Mur du secrétariat général de l’association.

Je ne reviendrai pas sur les détails qui ont conduit à ces démissions, disons simplement que les raisons majeures qui furent avancées sont de l’ordre de désaccords profonds entre les administrateurs, ainsi qu’un type de management ne leur convenant pas...

à suivre...

Daniel Maignan

Janvier - février 2012

radiofil numéro 13

7,50 €

Pas encore la quille…

À l'heure où ces lignes seront lues, l'assemblée générale aura vécu et il est probable que votre serviteur aura renouvelé son mandat à la présidence, malgré son souhait clairement exprimé de passer la main…

Mais faute de candidat, fallait-il créer un schisme en laissant vacante la responsabilité du club ? Certes pas. De plus, dans ce genre de succession, il appartient bien souvent à celui qui est en place de chercher, d'identifier, de former puis de proposer celle ou celui qui sera susceptible de continuer le chemin tracé.

Soit. Mais tout de même, accordez-moi le concept qu'il n'est certainement pas profitable pour le club de garder la même tête pendant des années : elle pourrait chausser des pantoufles bien épaisses et user son temps à se complaire dans le miroir des indispensables. 

à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2006

Radiofil numéro 6

7,50 €

Appel entendu

À l’aube de boucler la première année d’exercice de l’entité Radiofil (déjà !) nous pouvons être fiers de vous. L’appel « pressant » à votre participation active à l’administration du club a été entendu et a sensibilisé ceux d’entre vous qui ont compris l’enjeu de notre démarche et qui disposaient du temps et des compétences requises. Près de 30 candidats déclarés et de nombreuses lettres de soutien ont permis de vérifier que l’esprit qui anime le club peut toujours revendiquer son éthique « associative ». Un grand merci à tous pour cet élan de motivation !

Les colonnes de ce bulletin reprennent en détail la nouvelle organisation et les principaux rôles de chaque collaborateur. Nous voici puissamment armés pour affronter notre croissance en toute sérénité !

à suivre...

Daniel Werbrouck

janvier -février 2005

Radiofil numéro 108

7,50 €

Le mot du président

L'analyse de l'année 2021 montre que la pandémie a perturbé la vie de l'ensemble de la planète, y compris celle de notre chère association. L'assemblée générale ordinaire n'a pas pu se tenir en présentiel, mais elle a été organisée en version virtuelle avec votes effectués par courrier et par des moyens dématérialisés. Quelques-uns de nos adhérents ont perdu la vie à cause de la covid. Je profite de cet édito pour renouveler à leur famille tous nos messages de sincères condoléances et d'amitié.

Jean-Pierre Lefebvre

Janvier - Février 2022

Radiofil numéro 99

7,50 €

Le changement c'est maintenant !

Vous avez entre les mains le dernier numéro de la série des dizaines. Un relooking de la cave au grenier fera que le numéro 100 de Radiofil magazine étrennera une nouvelle lignée : nouvelle rédaction, nouvelle dynamique, nouvel aspect. Au nom du bureau et du conseil d’administration du club, je tiens à remercier sincèrement Daniel Werbrouck d’avoir repris « au pied levé » le poste de rédacteur en chef. Ses idées et qualités rédactionnelles n’ont plus à faire leurs preuves ! Son dévouement et son caractère désintéressé sont dans la pure lignée radiofiliste. Nul besoin de rappeler ici ce que le bénévolat implique. Je tiens à remercier aussi le comité de lecture et les rédacteurs réguliers et occasionnels d’avoir pu relever le défi d’un changement de ligne rédactionnelle en répondant présents à notre appel.

Pierre-Alexandre Nancé

Juillet - Août 2020

Radiofil numéro 79

7,50 €

L'ultime

Petit pincement. Ce moment fut un instant de grâce pour moi. Vous retrouver lors de chaque édition de Radiofil magazine, sur cette page, afin de partager des points de vue souvent communs, ou vous communiquer quelques états d’âme sur notre radiodiffusion, quoi de plus réjouissant ! Cette thérapie de l’écriture m’a souvent permis de renouer avec la sérénité, face à des questions ou des constats désolants, surprenants, voire parfois surréalistes. Et il semble que l’actualité de notre pays illustre plus que jamais cette omniprésence de la culture du non-sens et du comportement suicidaire. C’est donc bien à vous que j’impute le maintien d’un certain équilibre... Un grand merci !

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2017

Radiofil numéro 25

7,50 €

Un nouveau président déjà !

Il y a un an, lorsque j’ai présenté ma candidature à la présidence, je ne pensais pas, à l’issue de mon premier mandat, mettre un terme à cette fonction. Je comptais évidemment poursuivre la tâche que vous m’aviez confiée pendant les trois années de la mandature. Mais les choses de la vie ne vont pas toujours dans le sens que l’on espère.

Un problème de santé, qui s’est aggravé depuis quelques mois, m’incite à lever le pied, et à essayer d’adopter une vie un peu plus calme en me libérant de certaines de mes responsabilités.

Aussi je pense qu’il est plus raisonnable pour le club et pour moi, de renoncer à ce poste. Je ne me représenterai donc pas en tant que président lors de la prochaine réunion du conseil d’administration du 5 avril 2008.

Bien entendu, j’ai prévenu le conseil d’administration depuis longtemps, et sereinement nous avons envisagé et examiné toutes les solutions possibles pour mon remplacement.

à suivre...

Serge Logez

mars - avril 2008

Radiofil numéro 85

7,50 €

Remue-ménage dans l'audiovisuel

Un retour vers la IVe République ? Il semble que la liberté soit terminée pour l’audiovisuel. L’époque récente où le président de la République faisait lire ses discours aux grands médias avant de les exprimer est révolue. Le président de la République Emmanuel Macron déclare son ambition pour l’audiovisuel public et dresse un constat sévère sur sa gouvernance, en soulignant son incapacité à s’adapter aux nouveaux enjeux et détaillant une mauvaise gestion, un gaspillage, la médiocrité des programmes et des contenus... Il juge sans nuance que le modèle du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) est caduc.

Daniel Maignan 

Mars - Avril 2018

Radiofil numéro 67

7,50 €

Le syndrome associatif

Dans notre beau pays, nous ne sommes pas à un paradoxe près. Ni même à quelques contradictions dont les justifications restent inconnues de ma petite personne. L’économie française est en péril, la dette colossale ; Radiofil affiche une santé financière des plus saines, et ne doit pas un euro à quiconque. Le chômage atteint des sommets pour cause de défaut d’offres ; au club c’est le plein emploi, voire le suremploi. Côté politique, celle de nos gouvernants est incertaine, les électeurs sont divisés et se rapprochent des extrêmes ; le bureau de l’association affiche une stratégie claire, les adhérents sont unis et les scrutins expriment souvent des choix à l’unanimité des voix.

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2015

radiofil numéro 23

7,50 €

Un bureau bouleversé

Jacques Caumeau nous a quittés le dimanche 30 septembre 2007 après avoir lutté

plusieurs mois contre une terrible maladie. Il était optimiste quant à sa guérison et rien ne

laissait présager une aussi soudaine disparition, ce qui nous a d’autant plus affectés et

bouleversés, mais le destin en a voulu autrement. Jacques occupait le poste de secrétaire

général au sein de notre association, et c’était avant tout un ami qui nous manque profondément.

Mais la vie continue et le travail aussi.

Comme vous le savez, ce 10 novembre, le conseil d’administration s’est réuni à Clermont-

Ferrand, et vous trouverez le compte-rendu détaillé de cette réunion dans ces pages.

Je tiens néanmoins à vous présenter notre nouveau secrétaire général, Pascal Petit qui

avait été élu administrateur lors de la dernière assemblée générale. Il occupait le poste de

secrétaire adjoint, mais depuis la maladie de Jacques,

à suivre ...

Serge Logez

novembre - décembre 2007