Radiofil numéro 37

7,50 €
HT

La TSF en couleurs

Au début du siècle dernier, ce fut la « radiovision » qui permit de transporter des images fixes puis « un peu » animées d’un point à un autre au travers de l’éther. En 1938, c’est un ingénieur écossais qui présente pour la première fois en public une démonstration expérimentale de télévision en couleurs, à Londres. Il faut attendre 1954, pour que la couleur s’installe industriellement dans les foyers aux Etats-Unis.

En France, le grand jour est fixé au 1er octobre 1967 : à 14 h 15, Pierre Tchernia y commente le premier reportage diffusé en couleurs : un lâchage de parachutistes. Peu de téléspectateurs en profitent, car seulement 1 500 récepteurs de TV couleurs sont en service dans l’hexagone...

à suivre

Daniel Werbrouck

mars - avril 2010

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

5 à 8 Actualités, informations générales, vie du club

9 Franc-parler : prime à la casse TSF

10 et 11 3e session des stages d’initiation de Charvieu-Chavagnieux

12 et 13 Clamart : 2e bourse radio et hi-fi anciennes

16 Circuits imprimés pour l’émetteur à XR2206

Grâce au travail remarquable de deux radiofilistes, l’émetteur à XR2206 de Serge Logez qui a été publié dans le n° 34 peut dorénavant être réalisé sur circuit imprimé. Voici les documents nécessaires pour mener à bien cette réalisation.

14 Chronique du G09 

Encore une réalisation à base de G09 : nous reproduisons avec plaisir la description d’un nouveau montage que Jacques Billot RFL4913 a conçu avec le GO9. La rédaction le félicite pour cette réalisation.

 20 Un modulateur VHF noir et blanc (2e partie) 

Second volet de la réalisation de ce modulateur pour téléviseur des années 50. Sa simplicité de réalisation le met à la portée du « radiotéléfiliste » n’ayant pas de connaissances particulières en HF mais ayant déjà fait des câblages Veroboard.

26 Un « transistor » avec une seule diode

Les laboratoires de Vigneux-sur-Seine ne connaissent pas la crise. Un modèle particulier de transistor artisanal à pointes vient de voir le jour. En fait c’est plutôt une diode amplificatrice puisque le dispositif ne comporte qu’une seule jonction.

30 Méthode de mesure des bobinages 

Cet article a pour but de passer en revue quelques procédés de base qui peuvent être facilement mis en oeuvre pour mesurer ou évaluer une inductance. En premier, quelques notions de radioélectricité utiles à la compréhension.

37 Restaurer la bakélite

En se levant tôt, on trouve encore sur les brocantes des postes en bakélite, généralement crasseux à souhait, mais en bon état. Comment faire, comment s’y prendre pour nettoyer, réparer, polir pour retrouver l’aspect d’origine.

53 Un Berrens disséqué

L’auteur ne parle pas de restauration car il a fait l’acquisition de ce poste en parfait état. Il souhaite nous faire partager un moment de plaisir en découvrant ce fabuleux poste batteries de 1927 qu’est le Berrens type Super AB5.

46 Au fil du forum 

Retour d’une rubrique trop longtemps abandonnée. Le forum de Radiofil est un haut lieu d’expression et d’échan ges et une source d’informations toujours très intéressantes, avec la présence régulière de participants étrangers

45 Nouveaux adhérents

57 Boutique

61 Revue de presse étrangère 2009

62 Analyse des magazines de 2009

63 Petites annonces

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 46

7,50 €

Radiofil: une association

Une association est la réunion de deux ou plusieurs personnes ayant un but ou un intérêt commun. Radiofil rassemble des passionnés de moyens de communication et de reproduction du son et de l’image. Une association, pour vivre et fonctionner, doit détenir des moyens financiers, mais surtout humains et bénévoles.

Voilà le point faible, « des moyens humains bénévoles ». Radiofil a besoin d’évoluer pour rester attractif. Les 9 administrateurs qui composent le conseil d’administration aimeraient parfois pouvoir se poser et passer le relais pour que soit renouvelé ce conseil.

La plupart des adhérents trouvent le magazine intéressant, voire remarquable. Cependant trop peu d’entre vous s’impliquent dans la vie du club.

Certains administrateurs cumulent des fonctions qui demandent temps et disponibilité.

à suivre...

Jean-Paul Delattre

septembre - octobre 2011

Radiofil numéro 27

7,50 €

Vide-greniers : un nouveau business

C’est l’été ! Enfin il paraît, car, si le calendrier le confirme, la météo pense différemment. À croire que le réchauffement de la planète passe nécessairement par des stades de refroidissement des périodes de congés.

Avec ou sans parapluie, c’est tout de même la période des vide-greniers. Des vrais. De ceux qui accueillent les particuliers qui vident vraiment leur grenier dans l’espoir caressé de remplir la voiture à l’aller et de revenir à vide au soleil couchant, avec quelques euros en poche et surtout beaucoup de place à la maison qu’il va falloir rapidement combler avec de nouveaux achats…

à suivre...

D. Werbrouck

juillet - août 2008

Radiofil numéro 86

7,50 €

Radio et Francophonie

À l’initiative du ministère de la Culture, la Semaine de la langue française et de la Francophonie célèbre chaque année, partout dans le monde, la richesse de notre langue. Organisée autour du 20 mars, date de la Journée internationale de la Francophonie, la 23e édition de la Semaine s’est tenue du 17 au 25 mars 2018. Le 20 mars dernier, comme tous les ans, dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie, l’association Les Médias Francophones Publics (Les MFP), avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), dont font partie Radio Canada, Radio France, la Radio Télévision Suisse, la Radiotélévision Belge Francophone, le Réseau Outre-Mer et RFI, mettent en commun leurs efforts afin de fêter leur langue et leur diversité en diffusant des émissions sur le web, offertes à plus de 220 millions de francophones répartis sur les cinq continents. 

Daniel Maignan 

Mai - Juin 2018

Radiofil numéro 87

7,50 €

Mai 68 et la radio

En cette fin d’après-midi du 3 mai 1968, malgré la présence de plusieurs cars de CRS devant la fontaine Saint-Michel, l’atmosphère est étrangement calme au Quartier Latin. Vers 17 heures, le recteur de la Sorbonne a décidé de fermer l’établissement qui est occupé par les étudiants. L’arrivée de la police pour les expulser entraîne les premiers affrontements. Près de la fontaine Saint-Michel, les discussions sont de plus en plus vives. Les débuts de bagarres et les arrestations d’étudiants font monter la tension. Des cars de CRS commencent à circuler. Soudain, un jeune homme saisit une lourde grille d’arbre et la balance en direction d’un fourgon. Le pare-brise vole en morceaux. Le policier au volant sort du car, la tête en sang. « Libérez nos camarades », scandent aussitôt les étudiants. Ainsi débutent les émeutes de mai 68

Daniel Maignan 

Juillet - Août 2018

Radiofil numéro 72

7,50 €

Morne plaine hertzienne

À l’aube de cette nouvelle année, le silence des ondes moyennes me fait froid dans le dos ; déjà, j’enregistre les premiers impacts, sur les plus démunis, comme à l’accoutumée. Là, ce commercial qui chaque jour parcourt la France profonde à bord de son utilitaire pour vendre ses produits de nettoyage aux agriculteurs, ne pouvait suivre France Info en continu qu’en PO, tant la couverture FM est pauvre sur les réseaux routiers secondaires. Ici, cette personne âgée de la Seine-et-Marne, isolée du monde grouillant de la métropole, accrochait ses après-midi à l’écoute de France-Bleu et de ses programmes qu’elle appréciait tant. Le poste à transistors qu’elle utilise, cadeau de son mari disparu il y déjà tant d’années, ne reçoit pas la FM. La radio s’est donc éteinte et prive ainsi le monde rural, attaché à certains usages et à une réelle fidélité, de son plaisir quotidien.

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2016

Radiofil numéro 73

7,50 €

Transmission

Le petit monde de la collection TSF aborde une crise qui s’annonce durable. Cette phrase ne se murmure plus seulement au sein du microcosme des diplômés es-galènes, mais se répand dans les allées des boursesexpositions ; quelques-uns la déclinent comme la fin d’un business, d’autres comme le prélude d’une époque révolue. J’ai du mal à plaindre la première catégorie, dont la nostalgie reste très proche du porte-monnaie. Quant aux seconds, s’ils n’ont pas tort sur le fond, ils devraient plutôt regarder le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2016

Radiofil numéro 65

7,50 €

Et après nous ?

Il y a des sujets délicats, voire tabous aux yeux de certains, dont il vaut mieux prohiber toute discussion afin d’éviter la levée du bouclier de l’ingérence ou du mauvais esprit. Soit. C’est donc en connaissance de cause que j’aborde l’interdit. À en croire la pyramide des âges des radiofilistes, nous sommes en phase avec la saison actuelle. Nous sommes nombreux à profiter pleinement des belles soirées du crépuscule de notre passage sur la planète bleue. Et si nos douleurs rhumatismales imputables à l’usure du corps, pour les plus chanceux, viennent perturber quelque peu notre agilité à déplacer nos vieux postes, notre dextérité à les dépanner ou notre acuité visuelle à les contempler, il n’en reste pas moins que nous sommes des bienheureux...

Daniel Werbrouck

Novembre - Décembre 2014

Radiofil numéro 88

7,50 €

Les petites annonces

Les petites annonces sont indissociables de la presse écrite en général et leurs origines remontent au xvıı e siècle. Elles prennent leur essor au début du xxe siècle, on voit apparaître dans le monde occidental incluant bien entendu les États-Unis (en anglais ads : abréviation de advertisement), les petites annonces de rencontres. Souvenez-vous des fameuses petites annonces du Chasseur Français, qui du reste existent toujours, l’ancêtre de L’Amour est dans le Pré. Et bien qu’aujourd’hui, l’internet soit devenu leur véhicule privilégié, les petites annonces sont toujours présentes dans la presse écrite, surtout dans les revues hebdomadaires ou mensuelles.

Daniel Maignan 

Septembre - Octobre 2018

radiofil numéro 39

7,50 €

Une association ridiculise les majors

On se souvient de la TNT(1). Avant son démarrage, le groupe TF1 criait au bon peuple que la technique était inadaptée et peu performante et que le modèle économique ne tenait pas la route. Résultat : la TNT est un énorme succès, mais on comprend mieux l’analyse du leader de la boîte à images : ses parts de marché en ont pris un coup… 17 chaînes gratuites au lieu de 5, forcément, faut partager un peu le gâteau !

Aujourd’hui, les majors de la radio nous rejouent le même film avec la RNT(2). Les grands réseaux (dont certains revendiquaient, dans les années 80, leur statut de « radios libres ») exercent une pression constante auprès des instances de régulation. Le digital pour la radio, c’est inutile et c’est économiquement une catastrophe ; de plus c’est la mort des radios associatives qui n’auront pas les moyens de payer l’addition...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2010

Radiofil numéro 67

7,50 €

Le syndrome associatif

Dans notre beau pays, nous ne sommes pas à un paradoxe près. Ni même à quelques contradictions dont les justifications restent inconnues de ma petite personne. L’économie française est en péril, la dette colossale ; Radiofil affiche une santé financière des plus saines, et ne doit pas un euro à quiconque. Le chômage atteint des sommets pour cause de défaut d’offres ; au club c’est le plein emploi, voire le suremploi. Côté politique, celle de nos gouvernants est incertaine, les électeurs sont divisés et se rapprochent des extrêmes ; le bureau de l’association affiche une stratégie claire, les adhérents sont unis et les scrutins expriment souvent des choix à l’unanimité des voix.

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2015

Radiofil numéro 31

7,50 €

La HF rend fou ...

Nous avons depuis bien longtemps copié les us et coutumes de nos amis d’outre Atlantique en n’en retenant souvent que le meilleur mais aussi quelquefois le pire ! Ainsi il est devenu « ordinaire » de saisir la justice pour toute erreur ou tout risque potentiel…

La Presse s’est faite dernièrement l’écho de deux procès perdus par des grands opérateurs français en téléphonie mobile qui avaient installé leurs antennes GSM un peu trop près d’habitations, au goût des plaignants.

L’ignorance prend donc le pas sur la connaissance, par application du « principe de précaution ». Certes, c’est louable, prudent et philosophiquement très satisfaisant, mais scientifiquement, c’est plus difficile à comprendre. Sans entrer dans la guerre des experts – reconnaissons qu’il n’est pas simple de déterminer la bonne méthode d’évaluation...

à suivre..

Daniel Werbrouck

mars - avril 2009

Radiofil numéro 95

7,50 €

Silence Radio

Dans notre petit monde, cette expression n’est pas de très bon augure. Le 1er novembre dernier, en tournant le condensateur variable, vous avez cherché et recherché Europe 1, en vain. Certains d’entre vous avaient passé des heures à redonner voix au petit dernier de la grande famille : « Mais qu’est-ce que j’ai fait ! Il me faut le réaligner encore ? » Eh bien non ! La gamme des grandes ondes s’est vue amputée d’une station. En fait, la raison principale a été de faire une tentative d’arrêt afin de savoir si la retransmission en grandes ondes était encore utile ou non. Il ne faut pas se leurrer, car nous ne sommes qu’une infime partie des auditeurs sur le territoire à les écouter sur nos chères TSF. Malgré certaines zones blanches en FM, la diffusion sur 183 kHz sera sûrement délaissée tôt ou tard comme l’a fait récemment France-Inter.

Pierre-Alexandre Nancé

Novembre - Décembre 2019

Radiofil numéro 50

7,50 €

Radiofil, un long fleuve tranquille

On prend les mêmes et on recommence ? Le jeu des chaises musicales ? On ne change pas une équipe qui gagne ? Suivant votre opinion ou sensibilité du moment, vous ne manquerez pas de sélectionner l’expression qui vous semble convenir le mieux à la situation !

Pour faire court, le nouveau conseil d’administration de votre association ressemble donc étrangement à celui de ses débuts, avec toutefois un nouvel entrant. Le compte-rendu détaillé de notre dernière AG, présenté dans ces colonnes, vous permettra de faire le point sur l’organisation actuelle du club.

Merci à tous pour cette confiance renouvelée et installée au sein d’une ambiance qui a beaucoup changé, où la sérénité accompagne chaque réflexion, où le bon sens l’emporte à nouveau sur les éventuelles divergences et où chaque responsable est avant tout guidé par l’intérêt supérieur du club, loin devant toute autre considération.

à suivre

Daniel Werbrouck

Mai - juin 2012

radiofil numéro 42

7,50 €

Que nous réserve 2011 ?

Sans doute de bonnes surprises… Car l’optimisme est un combat permanent à la présidence du club !

2011 sera-t-elle l’année de l’entêtement français pour la norme T-DMB en radio numérique terrestre, puisque notre pays est aujourd’hui totalement isolé du reste de l’Europe, ou l’hexagone changera-t-il de stratégie ? Soyons confiants et parions que nos dirigeants reconnaissent leur erreur et rejoignent le choix de nos partenaires et voisins, ce sera tout à leur honneur.

L’an 11 de ce millénaire sera-t-il celui de la télévision en relief à portée de bourse et au travers de lunettes confortables, puisque lunettes il y a ? Oui, c’est bluffant, mais la lassitude et la fatigue arrivent très vite… Encore quelques efforts technologiques semblent nécessaires.

à suivre...

Daniel Werbroucq

janvier - février 2011

Radiofil numéro 61

7,50 €

Chers auditeurs...

Certains sont des auditeurs assidus de leurs belles TSF ; d’autres, auxquels je me rallie volontiers, sont même des accrocs de l’écoute des stations internationales via les ondes courtes, ou des radioamateurs qui échangent conseils et description technique de leur station à travers le monde. Ces instants sont magiques car ils permettent de se jouer du temps et de la distance. À la vitesse de la lumière, les conversations fusent et traversent océans et continents au travers de radiodiffuseurs qui nous envoient les signes de leur culture ou parfois la propagande pour leur régime politique…

À suivre...

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2014

Radiofil numéro 69

7,50 €

Doigts de pied en éventail

C’est l’été, le soleil a déjà brillé sacrément en juillet, voilà de quoi emmagasiner l’énergie qui nous permettra d’aborder la rentrée avec force et sérénité. Durant cette trêve estivale, c’est aussi l’occasion de bouleverser nos habitudes et de consacrer davantage de temps à la lecture, à l’écoute de la radio… À ce propos, le dernier gros sondage Médiamétrie indique que les Français n’ont jamais autant écouté la radio, qui reste donc le premier média, depuis des dizaines d’années. Nous consacrons en moyenne deux heures par jour aux stations généralistes, avec dans l’ordre : RTL, France-Inter, Europe 1, RMC. Les stations musicales sont écoutées environ 1 heure 30 quotidiennement et c’est NRJ qui caracole en tête, très loin devant ses concurrentes. RTL est redevenue la première radio de France, comme du temps de Radio Luxembourg…

Daniel Werbrouck

Juillet - Août 2015