radiofil numéro 39

7,50 €
HT

Une association ridiculise les majors

On se souvient de la TNT(1). Avant son démarrage, le groupe TF1 criait au bon peuple que la technique était inadaptée et peu performante et que le modèle économique ne tenait pas la route. Résultat : la TNT est un énorme succès, mais on comprend mieux l’analyse du leader de la boîte à images : ses parts de marché en ont pris un coup… 17 chaînes gratuites au lieu de 5, forcément, faut partager un peu le gâteau !

Aujourd’hui, les majors de la radio nous rejouent le même film avec la RNT(2). Les grands réseaux (dont certains revendiquaient, dans les années 80, leur statut de « radios libres ») exercent une pression constante auprès des instances de régulation. Le digital pour la radio, c’est inutile et c’est économiquement une catastrophe ; de plus c’est la mort des radios associatives qui n’auront pas les moyens de payer l’addition...

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2010

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

sommaire du numéro 39 de juillet - août 2010

5 à 8 actus, infos générales, vie du club

10 amplificateur Siemens Halske ELv813A

16 les tribulations d'un voltmètre de 4 sous

18 la station de Bordeaux Lafayette

26 le mini C119

30 fonctionnement du détecteur magnétique

40 un modulateur AM à grille écran

46 au fil du forum

54 restauration d'un clavier

56 substitution de la galène

16 autres produits dans la même catégorie :

radiofil numéro 13

7,50 €

Pas encore la quille…

À l'heure où ces lignes seront lues, l'assemblée générale aura vécu et il est probable que votre serviteur aura renouvelé son mandat à la présidence, malgré son souhait clairement exprimé de passer la main…

Mais faute de candidat, fallait-il créer un schisme en laissant vacante la responsabilité du club ? Certes pas. De plus, dans ce genre de succession, il appartient bien souvent à celui qui est en place de chercher, d'identifier, de former puis de proposer celle ou celui qui sera susceptible de continuer le chemin tracé.

Soit. Mais tout de même, accordez-moi le concept qu'il n'est certainement pas profitable pour le club de garder la même tête pendant des années : elle pourrait chausser des pantoufles bien épaisses et user son temps à se complaire dans le miroir des indispensables. 

à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2006

Radiofil numéro 46

7,50 €

Radiofil: une association

Une association est la réunion de deux ou plusieurs personnes ayant un but ou un intérêt commun. Radiofil rassemble des passionnés de moyens de communication et de reproduction du son et de l’image. Une association, pour vivre et fonctionner, doit détenir des moyens financiers, mais surtout humains et bénévoles.

Voilà le point faible, « des moyens humains bénévoles ». Radiofil a besoin d’évoluer pour rester attractif. Les 9 administrateurs qui composent le conseil d’administration aimeraient parfois pouvoir se poser et passer le relais pour que soit renouvelé ce conseil.

La plupart des adhérents trouvent le magazine intéressant, voire remarquable. Cependant trop peu d’entre vous s’impliquent dans la vie du club.

Certains administrateurs cumulent des fonctions qui demandent temps et disponibilité.

à suivre...

Jean-Paul Delattre

septembre - octobre 2011

Radiofil numéro 31

7,50 €

La HF rend fou ...

Nous avons depuis bien longtemps copié les us et coutumes de nos amis d’outre Atlantique en n’en retenant souvent que le meilleur mais aussi quelquefois le pire ! Ainsi il est devenu « ordinaire » de saisir la justice pour toute erreur ou tout risque potentiel…

La Presse s’est faite dernièrement l’écho de deux procès perdus par des grands opérateurs français en téléphonie mobile qui avaient installé leurs antennes GSM un peu trop près d’habitations, au goût des plaignants.

L’ignorance prend donc le pas sur la connaissance, par application du « principe de précaution ». Certes, c’est louable, prudent et philosophiquement très satisfaisant, mais scientifiquement, c’est plus difficile à comprendre. Sans entrer dans la guerre des experts – reconnaissons qu’il n’est pas simple de déterminer la bonne méthode d’évaluation...

à suivre..

Daniel Werbrouck

mars - avril 2009

radiofil numéro 51

7,50 €

Fragile technologie

Quelle leçon devons-nous tirer de cet énorme raté de France Telecom/Orange qui a récemment privé de téléphone mobile et services associés 26 millions d’abonnés (quasiment la moitié de la population française !) pendant près de 24 heures ? Un bug informatique… Si c’est la vérité, cela n’est guère rassurant ! Une virgule de travers dans un code de programmation et hop, plus de communication dans le pays. Si c’est une attaque malveillante, ce n’est guère plus encourageant, certes…

Technicien néophyte en méandres des supercalculateurs, je me borne à examiner les faits. Comment imaginer un pôle d’ingénieurs et supermans de l’informatique confiant à un seul outil, fût-il logiciel, le sort de tous les clients du plus grand opérateur téléphonique français ? Bien entendu, nous admettons tous le principe de la possibilité d’une panne d’un équipement : il n’existe pas de solution idéale. ..

à suivre...

Daniel Werbrouck

Juillet - août 2012

Radiofil numéro 75

7,50 €

Cette fois nous y sommes

Les nombreux appels à candidatures rédigés dans les colonnes de ce magazine pour « relever » certains membres du bureau ou responsables de missions souhaitant passer la main n’ont pas vraiment été entendus. La situation est aujourd’hui préoccupante : Lucien Suhard (gestionnaire de la boutique librairie) quitte le CA en fin d’année, le rédacteur en chef Daniel Maignan peine à identifier de nouveaux membres pour le comité de lecture ainsi que des rédacteurs pour le magazine et de nombreuses bonnes volontés déclarées lors de l’enquête de satisfaction ne répondent plus ou se désistent après réception d’une proposition de mission. Inutile de noircir exagérément le tableau, certains nous ont récemment rejoints, saluons ici par exemple notre nouveau trésorier Patrick Boite. Mais les membres du bureau donnent tout, donnent trop. Fatigue et lassitude s’installent lentement, insidieusement.

Daniel Werbrouck

Juillet - Août 2016

Radiofil numéro 89

7,50 €

La pollution

La pollution, mot désormais largement diffusé, est repris ici pour évoquer la pollution de l’espace radioélectrique. Comme notre espace naturel, l’air, l’eau ou le sol, notre proche environnement radioélectrique est de plus en plus pollué par des ondes « sales » de toutes natures. Métaphore d’un ruisseau, d’un lac ou d’une rivière dont personne ne se soucie, où seraient déversés tous ces déchets ou détritus imperceptibles, rejets d’une consommation exacerbée. Nous faisons bien entendu exception des phénomènes naturels engendrés par les orages pour ne parler que de l’espace anthropique, celui excité par l’activité humaine.

Daniel Maignan 

Novembre - Décembre 2018

Radiofil numéro 106

7,50 €

Le mot du président

Vous avez constaté depuis quelque temps des perturbations dans le fonctionnement de Radiofil au niveau : du forum, du site internet, de la date de sortie du numéro 106. du traitement des commandes et adhésions Nos moyens informatiques étaient devenus obsolètes ; il était nécessaire d’engager un chantier pour améliorer la fiabilité, la sécurité, la performance, et la conformité aux standards actuels. Le défi était important et délicat ; Radiofil reste administrativement une micro structure mais doit fonctionner avec des engagements similaires à une PME-PMI !

Jean-Pierre Lefebvre

Septembre - Octobre 2021

Radiofil numéro 37

7,50 €

La TSF en couleurs

Au début du siècle dernier, ce fut la « radiovision » qui permit de transporter des images fixes puis « un peu » animées d’un point à un autre au travers de l’éther. En 1938, c’est un ingénieur écossais qui présente pour la première fois en public une démonstration expérimentale de télévision en couleurs, à Londres. Il faut attendre 1954, pour que la couleur s’installe industriellement dans les foyers aux Etats-Unis.

En France, le grand jour est fixé au 1er octobre 1967 : à 14 h 15, Pierre Tchernia y commente le premier reportage diffusé en couleurs : un lâchage de parachutistes. Peu de téléspectateurs en profitent, car seulement 1 500 récepteurs de TV couleurs sont en service dans l’hexagone...

à suivre

Daniel Werbrouck

mars - avril 2010

Radiofil numéro 82

7,50 €

C'est la rentrée !

Merci Daniel de m’avoir confié la plume pour la rédaction de cet édito. J’espère que vous avez passé de bonnes vacances reposantes avec vos enfants et petits-enfants. Les vacances ! En latin « vacare », littéralement « être sans », annonce une rupture avec le rythme quotidien et du travail en particulier. C’est celui qu’on met à profit pour « débrancher », « se déconnecter ». Vous voyez, c’est toujours en rapport avec la TSF ! C’est un besoin vital dans la course folle du temps. Un temps dont les constantes sont toujours les mêmes : les jours, les nuits, les mois, les saisons, les années… Mais un temps où l’on n’a plus le temps ! 

Patrick Boite

Septembre - Octobre 2017

radiofil numéro 52

7,50 €

Les dieux de la radio sont tombés sur la tête !

Nous suivons régulièrement les aventures de la radio numérique terrestre (RNT) afin d’appréhender l’échéance où nos chères TSF se tairont à jamais et au travers de quel(s) système(s) cette petite mort sera consommée (voir nos précédentes éditions).

Sur le sujet, la situation chaotique et les positions on ne peut plus hésitantes de notre Conseil supérieur de l’audiovisuel n’ont guère contribué à nous éclairer, dans un paysage où les enjeux financiers considérables passent bien au-dessus des évidences technologiques et, c’est nouveau, bien au-delà de la garantie d’un service public.

C’est ainsi que dans un très laconique communiqué daté du 7 septembre dernier, le CSA, maintenant empêtré dans un imbroglio juridique, est contraint d’annoncer qu’il « prend acte de la décision du gouvernement ...

à suivre...

Daniel Werbrouck

Septembre - octobre 2012

Radiofil numéro 72

7,50 €

Morne plaine hertzienne

À l’aube de cette nouvelle année, le silence des ondes moyennes me fait froid dans le dos ; déjà, j’enregistre les premiers impacts, sur les plus démunis, comme à l’accoutumée. Là, ce commercial qui chaque jour parcourt la France profonde à bord de son utilitaire pour vendre ses produits de nettoyage aux agriculteurs, ne pouvait suivre France Info en continu qu’en PO, tant la couverture FM est pauvre sur les réseaux routiers secondaires. Ici, cette personne âgée de la Seine-et-Marne, isolée du monde grouillant de la métropole, accrochait ses après-midi à l’écoute de France-Bleu et de ses programmes qu’elle appréciait tant. Le poste à transistors qu’elle utilise, cadeau de son mari disparu il y déjà tant d’années, ne reçoit pas la FM. La radio s’est donc éteinte et prive ainsi le monde rural, attaché à certains usages et à une réelle fidélité, de son plaisir quotidien.

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2016

Radiofil numéro 102

7,50 €

D'un risque à l'autre

Fini 2020 avec son lot de soucis dus à la crise sanitaire ! Le bureau de Radiofil vous souhaite une année 2021 pleine d’espoir. Que la santé et le bonheur soient avec vous ! Cependant, à l’aube de cette nouvelle année, les soucis ne sont pas tous derrière nous. Beaucoup connaissent les problèmes de santé de notre président. Ceux-ci étant devenus lourds à vivre, PierreAlexandre a préféré se mettre en congé de son poste, afin de consacrer du temps à sa santé, ce qui est bien normal. Tous les administrateurs le remercient pour son dévouement et le travail effectué depuis 2019. Il reste responsable de la boutique composants.

Le Conseil d'Administration

Janvier - Février 2021

Radiofil numéro 108

7,50 €

Le mot du président

L'analyse de l'année 2021 montre que la pandémie a perturbé la vie de l'ensemble de la planète, y compris celle de notre chère association. L'assemblée générale ordinaire n'a pas pu se tenir en présentiel, mais elle a été organisée en version virtuelle avec votes effectués par courrier et par des moyens dématérialisés. Quelques-uns de nos adhérents ont perdu la vie à cause de la covid. Je profite de cet édito pour renouveler à leur famille tous nos messages de sincères condoléances et d'amitié.

Jean-Pierre Lefebvre

Janvier - Février 2022

Radiofil numéro 66

7,50 €

L'aventure continue

Pas simple de rester concentré et optimiste. Difficile d’écouter nos TSF sans parfois perdre foi en nos repères que l’on espérait immuables. Monde complexe, surexploitation de l’information, démesure, absurdité, faut-il hurler plus fort ou sombrer dans le doute, le repli, le silence ? Cette nouvelle année démarre ainsi. Et nous sommes debout. C’est ce que je veux retenir. Notre liberté associative est tout aussi précieuse. Nous nous rassemblons, nous échangeons, nous nous chamaillons parfois, mais nous nous respectons tous. Notre coin de ciel bleu, nous allons l’apprécier encore davantage, le chérir, le protéger, mais ne jamais cesser de le partager. Ce sera notre contribution, notre petite victoire. Toute l’équipe est au top, Radiofil n’a jamais mis en chantier autant de projets, de défis ! Incroyable énergie des contributeurs, au premier rang desquels les collaborateurs du club se distinguent particulièrement.

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2015

Radiofil numéro 28

7,50 €

Le monde associatif et la gratuité

La rentrée est installée et l’automne est devant nous. Rien de réjouissant, surtout si on y ajoute quelques

tristes nouvelles, comme la diminution du pouvoir d’achat qui s’accentue chaque jour davantage ou la disparition

d’un confrère pourtant dynamique et prônant la qualité : le mensuel Mégahertz. Il n’est plus, malgré 25 ans de bons

et loyaux services.

A l’heure où les kiosques regorgent et vomissent chaque semaine de nouveaux titres consacrés aux frasques des

VIPs, plus une seule publication n’est disponible sur la radio d’amateur.

Cette petite mort est bien entendu liée à un déséquilibre des recettes face aux dépenses, imputable en partie au

sport favori d’une frange de lecteurs consistant à ne pas payer ce qu’on peut copier : ainsi, ce magazine était parfois

dupliqué (avec la photocopieuse de l’entreprise de l’abonné « pilote ») jusqu’à 10 exemplaires distribués ensuite...

à suivre

Daniel Werbrouck

septembre - octobre 2008

radiofil numéro 43

7,50 €

Une page se tourne

La pérennité d’une organisation, qu’elle soit associative ou non, est avant tout liée aux hommes qui la mènent, à celles et ceux qui l’améliorent sans cesse et à tous les membres qui la composent. Lorsque la machine est bien huilée, tout ce beau monde cohabite en douceur, effectue ses tâches et missions en étroite collaboration avec son proche voisin de labeur, se félicite des succès emportés et serre les rangs devant les difficultés.

Tableau idyllique ? Et bien durant les onze années passées à vos côtés, c’est exactement de cette façon que j’ai ressenti cette heureuse osmose au sein de laquelle nous nous trouvâmes tous, fussions-nous proches ou éloignés, en accord ou pas, actifs ou non.

Présider, lorsqu’on est entendu, compris et soutenu, se traduit par un véritable plaisir ...

à suivre...

Daniel Werbrouck

mars - avril 2011