Radiofil numéro 41

7,50 €
HT

Quand le progrès induit la régression

La radio, la télé et le téléphone ont subi ces dernières années des révolutions technologiques autour d’un dénominateur commun : le protocole internet. Des fonctionnalités démultipliées ont bouleversé les bases mêmes des médias et des récepteurs/terminaux qui équipent aujourd’hui nos foyers : la radio transmet des images associées aux programmes, la télé flirte avec la navigation sur la toile et le téléphone portable pratique tant d’activités qu’on s’interroge sur sa capacité prochaine à toujours disposer de la téléphonie…

C’est merveilleux et bravo à nos chercheurs pour les prouesses technologiques dont ils font preuve, bien que la futilité de centaines de milliers d’applications rime souvent avec la complexité de leur mise en œuvre...

à suivre...

Daniel Werbroucq

novembre - décembre 2010

Réservé aux adhérents du club Radiofil à jour de cotisation.

M'identifier pour acheter

Sommaire du numéro 41 de novembre - décembre 2010

5 à 7 : actus, infos, vie du club

10 - l'alimentation HT Heathkit IP-17

17 réalisation du lampemètre FC2010

26 des tubes 6K7 ( et autres) à transistors

32 à la recherche de l'audion perdue

34 le Pizon-Bros Sky Master

38 le Q sans Litz

44 au fil du forum

51 un émetteur AM original

Qui a inventé l'antenne ?

16 autres produits dans la même catégorie :

Radiofil numéro 81

7,50 €

À côté de la TSF

Merci Daniel de m’avoir confié la plume pour la rédaction de cet édito. Les émetteurs AM s’éteignent les uns après les autres suivant la volonté de nos gouvernants et de nos institutions. Lorsque le dernier émetteur se sera tu, laissant orphelins bon nombre de radiofilistes, on est en droit de s’interroger sur l’avenir de nos collections de postes de TSF et sur la pérennité de notre club Radiofil. Fort heureusement, il n’y a pas que la radiodiffusion pour nous apporter joie et satisfactions. Dès les origines de la radio, certains phénomènes indésirables ou inattendus ont débouché sur des applications intéressantes. Nous l’avons tous constaté : les récepteurs radio sont capables de produire des sons désagréables lorsqu’ils sont le siège d’accrochages. Et c’est fréquemment le cas sur nos vieilles carcasses ! Tout radiofiliste normalement constitué déploie des trésors d’énergie et d’ingéniosité pour faire la chasse aux «tiouou-tiououou».

Tony Luzy

Juillet - Août 2017

Radiofil numéro 70

7,50 €

Nos chères grandes ondes

Ce n’est plus une rumeur. Le jeune patron de Radio France, qui n’a assurément pas l’approche nostalgique de ses pairs (il fut pourtant PDG du respectable Institut National de l’Audiovisuel pendant quatre années), a décidé de stopper l’émetteur grandes ondes diffusant le programme de France Inter, probablement fin 2016 ou 2017, mettant ainsi un terme à presque 80 années d’histoire 1 … Car c’est le « plan Ferrié » (celui qui avait déjà sauvé la Tour Eiffel avec de la radio) qui a initié le projet d’Allouis, dont le premier émetteur fut inauguré en 1939. Détruit en 1944 par l’ennemi, il aura fallu attendre huit années pour sa renaissance effective « on air » le 19 octobre 1952. Améliorée en 1967, l’antenne semifilaire fut remplacée par un pylône rayonnant de 300 mètres alimenté par un émetteur de 1 100 kilowatts...

Septembre - Octobre 2015

Radiofil numéro 95

7,50 €

Silence Radio

Dans notre petit monde, cette expression n’est pas de très bon augure. Le 1er novembre dernier, en tournant le condensateur variable, vous avez cherché et recherché Europe 1, en vain. Certains d’entre vous avaient passé des heures à redonner voix au petit dernier de la grande famille : « Mais qu’est-ce que j’ai fait ! Il me faut le réaligner encore ? » Eh bien non ! La gamme des grandes ondes s’est vue amputée d’une station. En fait, la raison principale a été de faire une tentative d’arrêt afin de savoir si la retransmission en grandes ondes était encore utile ou non. Il ne faut pas se leurrer, car nous ne sommes qu’une infime partie des auditeurs sur le territoire à les écouter sur nos chères TSF. Malgré certaines zones blanches en FM, la diffusion sur 183 kHz sera sûrement délaissée tôt ou tard comme l’a fait récemment France-Inter.

Pierre-Alexandre Nancé

Novembre - Décembre 2019

Radiofil numéro 76

7,50 €

Cycle court

Nombre de radiofilistes ont travaillé à un moment de leur carrière au sein d’une entreprise liée au secteur de la radio/télévision ou plus généralement de l’électronique : câbleur, technicien, ingénieur, dépanneur… La mise sur le marché d’un équipement, comme un récepteur par exemple, synthétisait les travaux de têtes pensantes maîtrisant l’innovation et les principes, de spécialistes en charge de la mise au point et de l’industrialisation, de petites mains expertes en assemblage et de professionnels de la mesure et du test. Les vendeurs faisaient ensuite leur affaire de convaincre les clients des vertus de leur produit. La boucle se refermait via les artisans radioélectriciens qui assuraient le SAV, en atelier ou même directement chez le client !

Daniel Werbrouck

Septembre - Octobre 2016

Radiofil numéro 33

7,50 €

Et la lumière fut ...

Nous sommes au cœur de l’été ; place à la détente, au farniente et à une certaine indulgence intellectuelle face à nos soucis quotidiens. Cette relative décontraction du cortex nous permet aussi de méditer sur les couleuvres que nous avons avalées ces derniers mois et d’envisager celles que nous aurons encore à digérer dans un proche futur.

Par exemple, devant la déferlante écolo qui s’abat sur nous via les journaux (sur papier recyclé) et le petit écran (plat, sans tube cathodique), je me dis que le moment est peut-être venu de repeindre ma maison en vert, avec une substance évidemment bio et sans odeur, sans hydrocarbure et, cela va presque de soi, beaucoup plus chère…

à suivre...

Daniel Werbrouck

juillet - août 2009

Radiofil numéro 83

7,50 €

L'édito

Les ondes électromagnétiques qui sont la manifestation d’un phénomène physique, existent depuis que l’univers existe. À la fin du xıxe siècle et au début du xxe siècle, les chercheurs et les savants les ont découvertes, mises en évidence, puis domestiquées, en quelque sorte. Dès lors, on a imaginé que l’on pouvait s’en servir pour transporter une information, comme on l’avait fait en domestiquant le cheval il y a plus de 5000 ans. Les ingénieurs, inventeurs et concepteurs de génie, les radioamateurs, ont su les générer, grâce aux étincelles électriques, aux alternateurs à pôles multiples ensuite, puis aux lampes thermoïoniques. Ils ont étudié leurs comportements, différents selon leur fréquence, les ont triées en les faisant cohabiter en un même lieu, les ont dirigées en les envoyant dans des directions préférentielles, les ont dédiées, selon leur fréquence à des emplois spécifiques etc. 

Daniel Maignan 

Novembre - Décembre 2017

Radiofil numéro 66

7,50 €

L'aventure continue

Pas simple de rester concentré et optimiste. Difficile d’écouter nos TSF sans parfois perdre foi en nos repères que l’on espérait immuables. Monde complexe, surexploitation de l’information, démesure, absurdité, faut-il hurler plus fort ou sombrer dans le doute, le repli, le silence ? Cette nouvelle année démarre ainsi. Et nous sommes debout. C’est ce que je veux retenir. Notre liberté associative est tout aussi précieuse. Nous nous rassemblons, nous échangeons, nous nous chamaillons parfois, mais nous nous respectons tous. Notre coin de ciel bleu, nous allons l’apprécier encore davantage, le chérir, le protéger, mais ne jamais cesser de le partager. Ce sera notre contribution, notre petite victoire. Toute l’équipe est au top, Radiofil n’a jamais mis en chantier autant de projets, de défis ! Incroyable énergie des contributeurs, au premier rang desquels les collaborateurs du club se distinguent particulièrement.

Daniel Werbrouck

Janvier - Février 2015

Radiofil numéro 80

7,50 €

L'odeur de la bakélite

Son mandat expirant cette année, Daniel Werbrouck, comme il l’avait annoncé, a décidé de ne pas renouveler sa candidature. Seul candidat à l’investiture, j’étais donc destiné à lui succéder. Depuis la création de Radiofil en avril 2004, il y a treize ans, Daniel Werbrouck a été, à quelques interruptions près, président de notre grand club, né à la Maison de la Radio, lieu symbolique, aussi appelée familièrement « la Maison Ronde ». Il a su donner à Radiofil une position incontournable dans le monde de la collection. La revue, éditée en impression de quadrichromie, avec un contenu riche et varié, constitue la lecture de référence de tous les collectionneurs français et étrangers, et à ce titre pourrait être sur le haut des présentoirs dans les kiosques.

Daniel Maignan

Mai - Juin 2017

radiofil numéro 47

7,50 €

Radiofil magazine n°47 : une édition qui fera date !

Bonjour cher adhérent.

Voici un magazine qui fera date.

Il rend hommage à Henri de France né il y a tout juste cent ans en 1911, pionnier de la télévision dans notre beau pays. Il fut accompagné par d’autres Français comme Marc Chauvière et René Barthélémy. La genèse, l’histoire puis l’avenir de la télévision, voilà de quoi est composée notre revue.

Que soient remerciés les rédacteurs qui ont permis cette édition exceptionnelle.

Mais venons-en aux activités du mois de novembre et futures.

Radiomania fut comme les onze années précédentes une réussite, pour l’organisation et l’intérêt que cette manifestation provoque auprès des collectionneurs, qu’ils soient exposants ou visiteurs...

à suivre...

Jean-Paul Delattre

novembre - décembre 2011

Radiofil numéro 103

7,50 €

Le navire garde le cap

Nous espérons que la parution du numéro 103 vous trouvera en bonne forme, malgré le contexte. Nous sommes heureux de vous retrouver à travers cette nouvelle édition. Le changement de rédacteur en chef est acté, nous remercions vivement Daniel Werbrouck qui a permis d’assurer le relais entre le rédacteur en chef précédent et la prise en main du magazine jusqu’au numéro 102 inclus. Daniel Werbrouck a insufflé un vent de renouveau qui a été très apprécié par l’ensemble des adhérents.

Le Conseil d'Administration

Mars - Avril 2021

Radiofil numéro 24

7,50 €

Avez-vous peur de devenir administrateur?

Dans le magazine précédent j’ai lancé un appel à candidatures pour remplacer notre ami Jacques Caumeau qui nous a quittés tragiquement.

À ce jour, aucune réponse !

Certes, le travail d’administrateur requiert une bonne disponibilité et nécessite un investissement non négligeable, mais tout de même, sur les 2 300 adhérents que nous sommes, il est étonnant qu’aucun d’entre vous soit intéressé par ce poste. Je vous incite à faire cet effort au service de notre communauté qui vous gratifiera d’un sentiment de satisfaction personnelle.

Et je peux vous rassurer, le cinquième exercice de Radiofil s’annonce sous les meilleurs auspices, puisque notre association se porte très bien.

à suivre...

Serge Logez

janvier -février 2008

Radiofil numéro 102

7,50 €

D'un risque à l'autre

Fini 2020 avec son lot de soucis dus à la crise sanitaire ! Le bureau de Radiofil vous souhaite une année 2021 pleine d’espoir. Que la santé et le bonheur soient avec vous ! Cependant, à l’aube de cette nouvelle année, les soucis ne sont pas tous derrière nous. Beaucoup connaissent les problèmes de santé de notre président. Ceux-ci étant devenus lourds à vivre, PierreAlexandre a préféré se mettre en congé de son poste, afin de consacrer du temps à sa santé, ce qui est bien normal. Tous les administrateurs le remercient pour son dévouement et le travail effectué depuis 2019. Il reste responsable de la boutique composants.

Le Conseil d'Administration

Janvier - Février 2021

Radiofil numéro 90

7,50 €

Le numérique

Nous sommes parvenus aujourd’hui, en 2019, à l’époque du tout numérique ! Ce terme générique évoque une pratique moderne et évolutive dans tous les domaines de nos technologies, en particulier en mécanique, électronique, médecine, imprimerie, etc. Concernant l’activité qui nous intéresse, l’électronique, voilà plus d’une quarantaine d’années que les usines de production de composants électroniques et les laboratoires sont pourvus d’outils de simulation et d’appareils de mesure numériques, avec gestion par microprocesseurs et liaisons série ou parallèle vers les unités centrales ou les PC. Ces équipements, par leurs multiples possibilités, leur souplesse d’utilisation, agrémentés d’une précision et d’une stabilité remarquables, présentent des performances bien supérieures à leurs antécédents analogiques (voir en couverture un analyseur de spectre R&S).

Daniel Maignan 

Janvier - Février 2019

Radiofil numéro 79

7,50 €

L'ultime

Petit pincement. Ce moment fut un instant de grâce pour moi. Vous retrouver lors de chaque édition de Radiofil magazine, sur cette page, afin de partager des points de vue souvent communs, ou vous communiquer quelques états d’âme sur notre radiodiffusion, quoi de plus réjouissant ! Cette thérapie de l’écriture m’a souvent permis de renouer avec la sérénité, face à des questions ou des constats désolants, surprenants, voire parfois surréalistes. Et il semble que l’actualité de notre pays illustre plus que jamais cette omniprésence de la culture du non-sens et du comportement suicidaire. C’est donc bien à vous que j’impute le maintien d’un certain équilibre... Un grand merci !

Daniel Werbrouck

Mars - Avril 2017

Radiofil numéro 104

7,50 €

Une centenaire alerte

Il y a cent ans naissait en Europe la radiodiffusion. Une technologie qui a rapidement rythmé notre quotidien. La radio continue à fasciner, et reste omniprésente même si les techniques employées ne cessent d’évoluer. Dans les prochains numéros de Radiofil Magazine, nous réserverons à l’anniversaire de la radiodiffusion toute la place qu’il mérite ; un numéro spécial est en préparation sur ce sujet.

Et l’équipe de rédaction va pouvoir compter sur un renfort très attendu, car elle est heureuse d’accueillir son nouveau rédacteur en chef ! Nous le laisserons se présenter lui-même dès qu’il aura fini de défaire ses cartons.

Jean-Michel Bourque

Mai - Juin 2021

Radiofil numéro 19

7,50 €

Huit années de bonheur

Après la rédaction de ce 48e éditorial, je constate avec une grande satisfaction que le club a progressé de manière très significative, a su se rapprocher de confrères puis fusionner avec l’AEA marquant ainsi un grand rassemblement dans le monde des amateurs de la TSF. L’association a construit durablement ses fondations, a développé ses activités en créant des services proches des amateurs, en proposant des fournitures, des ouvrages, des manifestations en rapport avec vos attentes.

Pour autant il serait bien prétentieux de laisser croire que ces faits sont issus de la volonté d’un simple président d’association. En fait, ma chance est d’avoir rencontré une équipe d’hommes compétents, volontaires et d’une gentillesse sans limite pour qui la conviction et la passion ont toujours été les seuls éléments de discussion et de négociation dans la défense des projets qu’ils ont présentés au fil de ces années.

à suivre ...

Daniel Werbrouck.

mars - avril 2007